ici on joue tout simplement
Bienvenue sur "ici on joue tout simplement"

ici on joue tout simplement

Venez jouer et créer vos jeux, et POURQUOI PAS DISCUTER DE TOUT ET DE RIEN,
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Jeu 5 Mar - 20:08

À la Belle Jardinière  1824



À la Belle Jardinière est l'enseigne d'une chaîne de magasins de confection qui se développa en France au XIXe siècle.
Un mercier de La Cité, Pierre Parissot, établit quai aux Fleurs (entre la rue de la Cité, la rue du Haut-Moulin et la rue des Marmousets1) en 1824, un commerce de vêtements confectionnés, vendus à prix fixe. L'invention, par Barthélemy Thimonnier, de la machine à coudre permet à Parissot de développer considérablement ses affaires.
Le magasin s'agrandit peu à peu et, en 1856, le capital atteint déjà 3 millions de francs. En 1864, l'enseigne est expropriée de son premier magasin de la Cité, qui est détruit deux ans plus tard pour construire l'Hôtel-Dieu1. Un nouveau magasin est alors construit quai de la Mégisserie par l'architecte Henri Blondel, entre le 29 mai 1866 et décembre 1867. Partiellement inauguré en avril 1867, le bâtiment est agrandi en 18782.
La Belle Jardinière cesse son activité en 1972, après que M. Bricard, président-directeur général, l'eut cédée aux frères Willot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DOREMI
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Ven 6 Mar - 9:24

Le Bon Marché : 1838  




— Émile Zola, Au Bonheur des Dames
Le premier magasin Au Bon Marché fut fondé en 1838 par les frères Paul et Justin Videau sous la forme d'une grande boutique (douze employés et quatre rayons) de mercerie vendant aussi des draps, matelas et des parapluies. Ils s'associent en 1852 avec Aristide et Marguerite Boucicaut qui se lancent dans la transformation du magasin, développant alors le nouveau concept de grand magasin avec un vaste assortiment large et profond, des prix fixés à faible marge et indiqués sur une étiquette, un accès direct, le principe du satisfait ou remboursé et une mise en scène de la marchandise dans un espace de vente : ce type de magasin ne vend plus simplement des marchandises mais le désir d'acheter lui-même. En 1863,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Ven 6 Mar - 9:43

Grands Magasins du Louvre : 1855,

Les Grands Magasins du Louvre sont un grand magasin parisien fondé en 1855, trois ans après son concurrent Le Bon Marché, le magasin du Louvre est fermé définitivement en 1974


En 1855, Alfred Chauchard, jusqu'alors commis au magasin Au Pauvre Diable aux appointements de 25 francs par mois, s'associe avec Auguste Hériot et Léonce Faré pour louer le rez-de-chaussée du Grand Hôtel du Louvre, qui vient d'ouvrir ses portes rue de Rivoli à l'occasion de l'Exposition universelle dans un immeuble construit en 1852 par les frères Pereire à la demande du baron Haussmann, préfet de la Seine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CDY
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 54
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Sam 7 Mar - 8:36

Bazar de l'Hôtel de Ville : BHV / MARAIS : 1856



Le Bazar de l'Hôtel de Ville ou BHV, officiellement Le BHV Marais depuis 2013, est un grand magasin généraliste appartenant au groupe Galeries Lafayette. Il est situé à Paris, rue de Rivoli, dans le 4earrondissement, en face de l'Hôtel de ville mais, occupe aussi plusieurs autres bâtiments voisins.
Ce site est desservi par la station de métro Hôtel de Ville.
Cet établissement fut à l'origine d'une chaîne de magasins centrée sur le bricolage ne comptant plus que quelques magasins en France et un à Beyrouth, au Liban.
Le commerçant Xavier Ruel, arrivé de Lyon, commence par faire vendre quelques articles de bonneterie, par des camelots, dans de vastes parapluies. Il constate que, même en faisant tourner les vendeurs, les meilleures ventes sont toujours réalisées au coin de la rue de Rivoli et de la rue des Archives. Il décide donc, en 1856, d'établir son magasin à cet endroit. En 1880, il n'occupe toujours qu'une petite façade sur la rue de Rivoli. Puis l'activité s'étend à tout un îlot d'immeubles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Sam 7 Mar - 10:51

Printemps (grands magasins) : 1865-




Les débuts du Printemps : 1865-1900
Le Printemps est créé le 11 mai 1865, par acte notarié, par Jules Jaluzot et Jean-Alfred Duclos1. Cette fondation est contemporaine de la modernisation et des transformations de Paris sous le Second Empire. Ils choisissent de fonder leur magasin dans un espace encore peu urbanisé mais promis à un grand développement : le quartier de la Chaussée-d'Antin. Cet emplacement bénéficie aussi de la proximité de la gare Saint-Lazare, qui se trouve au terminus de cinq lignes. Jaluzot, qui habite non loin, pressent la poussée de la ville vers l’ouest et le développement du trafic des omnibus et donc l'attraction formidable que suscitera ce lieu. Ainsi le Printemps s'installe au coin de la rue du Havre et du boulevard Haussmann dans un immeuble réalisé par l'architecte Jules Sédille et son fils Paul. L'inauguration a lieu le 3 novembre 1865,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CDY
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 54
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Dim 8 Mar - 8:44

La Samaritaine Fondée en 1870
La Samaritaine est un grand magasin situé à Paris entre la rue de Rivoli et la Seine, au niveau du Pont Neuf dans le 1er arrondissement de Paris. Fondée en 1870 par Ernest Cognacq, la Samaritaine a fermé en 2005 et ses bâtiments vont être réaménagés. La Samaritaine était le grand magasin parisien le plus important par sa taille avec ses quatre magasins totalisant une surface de vente de 48 000 m2. Ses bâtiments de style Art nouveau et Art déco sont l'œuvre des architectes Frantz Jourdain et Henri Sauvage ; le magasin principal est inscrit au titre des Monuments historiques


La Samaritaine est fondée en 1870 par Ernest Cognacq. Après avoir exercé divers métiers de vendeur pour un patron ou pour son propre compte, Ernest Cognacq était devenu Calicot dans une tente (un « parapluie rouge ») sur le Pont Neuf lorsqu'il s'entendit avec un petit café qu'il fréquentait rue de la Monnaie pour louer, à partir du 21 mars 1870, sa salle annexe peu utilisée et en faire un petit commerce de nouveautés, « À la Samaritaine ». Le 1er avril suivant, la boutique s'agrandissait déjà3.
Ernest Cognacq épouse en janvier 1872 Marie-Louise Jaÿ, ancienne première vendeuse du rayon des confections du Bon Marché3, avec laquelle il dirigera désormais le magasin. Passant de 48 m2 en 1870 à plusieurs centaines de mètres carrés en 18743, le magasin prospère et s'agrandit progressivement, donnant naissance en 1900 aux Grands Magasins de La Samaritaine. S'inspirant des méthodes commerciales d'Aristide Boucicaut au Bon Marché, Ernest Cognacq organise son magasin en rayons gérés par de véritables petits patrons responsables et autonomes[réf. souhaitée]. Par acquisition des bâtiments proches de sa boutique, Ernest Cognacq agrandit régulièrement son magasin, rachetant les immeubles voisins. Sous la direction de l'architecte Frantz Jourdain, les pâtés de maisons sont entièrement réaménagés ou reconstruits progressivement de 1883 à 1933.
Alors que la Samaritaine prospère avec deux magasins près du Pont Neuf, Ernest Cognacq entreprend en 1910 de faire construire dans un autre quartier de Paris un nouveau magasin destiné à une clientèle plus aisée : la « Samaritaine de luxe » ouvre en 1917 au 27, boulevard des Capucines. Les magasins de vente sont complétés par d'importants entrepôts situés boulevard Morland, quai des Célestins, rue de Bercy et rue Saint-Jacques4. Ernest Cognacq crée la Fondation Cognacq-Jay.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DOREMI
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Dim 8 Mar - 11:17

Galeries Lafayette Haussmann : 1893,




En 1893, Théophile Bader et Alphonse Kahn, deux cousins alsaciens, s'associent et reprennent un commerce de Nouveautés.
En 1894 ils ouvrent le magasin Les Galeries Lafayette à l'angle de la rue La Fayette et de la rue de la Chaussée-d'Antin, plus de quarante ans après Le Bon Marché. Le magasin est idéalement placé à proximité de l'Opéra Garnier, des grands boulevards et de la gare Saint-Lazare. Très vite, il attire les employées de bureaux et la petite et moyenne bourgeoisie.
En 1896, la société achète la totalité de l'immeuble du 1, rue La Fayette et, en 1903, les immeubles des 38, 40 et 42, boulevard Haussmann ainsi que le 15, rue de la Chaussée-d'Antin. Georges Chedanne puis Ferdinand Chanut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CDY
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 54
Localisation : region parisienne

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Lun 9 Mar - 10:18

À Réaumur » a ouvert ses portes le 17 avril 1897

« À Réaumur » est un ancien grand magasin de nouveautés, situé dans le 2e arrondissement de Paris, 82 à 96 rue Réaumur.



À Réaumur » a ouvert ses portes le 17 avril 1897 Les magasins ont fermé dans les années 1960,
Historique
Fondé par Jean-Baptiste Gobert-Martin, commerçant d'origine lorraine, dans une partie de la rue percée en 1894, le grand magasin « À Réaumur » a ouvert ses portes le 17 avril 1897 et a été inauguré par le président Félix Faure. Sa surface de vente initiale de 1 000 m2 a été portée à 2 500 m2 en 1900, et à plus de 6 000 m2 en 1928. Il a été dirigé jusqu'en 1961 par la famille Secordel-Martin,
Les magasins ont fermé dans les années 1960, mais les bâtiments, dont la construction fut une véritable prouesse technique (la première tranche fut construite en moins de six mois), existent toujours, actuellement reconvertis en commerces et bureaux.
La belle horloge donnant sur la rue Réaumur (angle rue Saint-Denis), avec sa mosaïque polychrome, a été récemment restaurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 85
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Lun 9 Mar - 12:54

Les anciens Magasins Réunis 1890 -1983.

Les Magasins Réunis. 0. 1890 -1983. Enseigne fondée par: Eugène CORBIN Dénominations successives, affiliations, etc...: Magasins Modernes, MAG MOD,



Magasins Réunis se dressent fièrement à l’angle de l’avenue Niel et de l’avenue des Ternes et vous les connaissez sûrement sous un autre nom aujourd’hui... puisqu’ils sont occupés depuis les années 1990 par la FNAC Etoile.
Cet ancien grand magasin est une des plus belles réalisations architecturales du 17e arrondissement. A l’origine, le magasin s’appelle "A l’Economie ménagère" et le projet est dessiné par Marcel Oudin et Emile Robert pour le compte de M. Boisselat. Marcel Oudin a par ailleurs réalisé le Gallic-Hôtel à Dinard, les bâtiments Henessy en Poitou-Charentes et un immeuble d’habitation au 13 boulevard Diderot (Paris 12e). Le magasin de l’avenue Niel prendra le nom de "Magasins Réunis" en 1914, nom encore lisible sur une des coupoles d’angle. Il s’agissait d’une nouvelle succursale des "Magasins Réunis" de la place de la République, ouverts en 1894 (devenus aujourd’hui Habitat, Go Sport, etc).
Ce sont d’ailleurs ces grandes coupoles d’angle Art Nouveau qui font la notoriété du bâtiment, à l’instar des coupoles du magasin du Printemps, boulevard Haussmann. Cet immeuble est clairement précurseur de l’architecture moderne par son refus de cacher la structure et ses matériaux. Oudin est d’ailleurs le premier architecte à utiliser le béton armé pour ce type de bâtiment commercial. Les grès et mosaïques qui décoraient la façade ont disparu. L’un des dômes d’angle, en ciment en forme d’obus, a été détruit et remplacé par un étage supplémentaire et doté d’un nouveau dôme recouvert d’ardoises.
Franck Beaumont
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jackady123.forumactif.org
Admin
Admin


Messages : 85
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Lun 9 Mar - 12:59



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jackady123.forumactif.org
DOREMI
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 01/07/2013

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Lun 9 Mar - 15:03

Magasin des "Trois Quartiers"  1932

boulevard de la Madeleine 17
75001 Paris  23, Boulevard de la Madeleine - 75009 Paris Architecte : Louis Faure-Dujarric
Époque/Année 1932



Curieux cas de mutation architecturale : Louis Faure-Dujarric (1875-1943) qui avait commencé sa carrière en construisant, en Argentine, de lourdes pâtisseries néo-haussmanniennes ou vaguement mauresques, pratique en France à partir des années 1920 une architecture dépouillée et très graphique.
Les "Trois Quartiers" sont représentatifs de la deuxième génération de grands magasins : à l'exubérance métallique du Printemps, des Galeries Lafayette ou des Magasins Réunis qui affichaient
de façon voyante leur fonction commerciale, succèdent des constructions plus sobres. Faure-Dujarric refuse l'aspect de bazar et "l'entassement des marchandises dans un grand déballage".
La façade des "Trois Quartiers" pourrait être celle d'un immeuble de logements de luxe. Traitée comme un tableau abstrait, elle mêle aplats blancs et lignes noires. La parfaite finition en pierre et acier noir est chic et soignée, à l'image de la nouvelle clientèle des grands magasins.
Extrait du Guide de l'Architecture Moderne de Paris 1900-1990, Hervé Martin, 1987.

La renaissance des Trois-Quartiers est annoncée. Cet ancien grand magasin construit en 1932 à proximité de l'église de la Madeleine et transformé dans les années 1990 en bureaux et en galerie commerciale avec notamment le magasin de prêt-à-porter masculin Madelios (le Printemps) va retrouver sa superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 85
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Lun 9 Mar - 15:09

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jackady123.forumactif.org
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Lun 9 Mar - 15:48

Au Bonheur des Dames, un livre caractérisant le pouvoir des grands magasins.


Au bonheur des Dames est un livre caractérisant le pouvoir des grands magasins. L’histoire se déroule au XIXème siècle pendant la révolution industrielle ainsi qu’un fort exode rural. En effet dans ce livre, Zola a voulu mettre en avant la naissance et le rayonnement du « Bonheur des Dames », un grand magasin issu d’une boutique installée sur la rue Neuve-Saint-Augustin. Celui-ci est sous la direction d’Octave Mouret, qui après la mort de son épouse, Mme Hédouin (héritière du magasin), va succéder au pouvoir. Il va faire du modeste commerce de sa femme un « grand magasin » des plus modernes qui s’étendra sur tout un pâté de maison. Celui-ci convoitera la jalousie des commerçants voisins. Au fil du livre, on pourra alors se demander si Zola n’a pas voulu transcrire le Paris du XIXème siècle en plein essor ? A travers cet ouvrage, Zola a réussi à mettre en scène, parallèlement au déclin du petit commerce, les étapes de l’ascension du grand magasin rival qui vont rythmer le roman, de 1864 à 1869
Le magasin « Bonheur des dames » va subir une transformation importante, un développement industriel impressionnant qui va faire tomber petit à petit les petits commerces de proximités. Pour cela, on peut voir que l’ambition d’Octave Mouret va en dépendre. Mouret a une vision claire de son magasin, celui-ci devra révolutionner le XIXème siècle. Pour cela, on pourra étudier les différents moyens qu’il va mettre en place pour parvenir à son incontestable succès.
« Le Bonheur des dames avait été fondé en 1822 par les frères Deluze. La fille de l’aînée des deux frères s’étant à nouveau mariée après le décès de son ex-époux, avec Mouret. Caroline Hédouin étant la seule héritière du magasin, va léguer cet héritage à Mouret après son décès causé à cause des travaux » (cf chapitre I)
Octave Mouret va en quelques années, faire du modeste commerce de sa femme un « grand magasin » très moderne. Cette grande entreprise aux moyens surdimensionnés d’abord situé à l’encoignure de la rue de la michodière et de la rue Neuve-Saint-Augustin va peu à peu prendre la place de tout le pâté de maison. Les quatorze chapitres du livre vont nous mener petit à petit à cet immense triomphe.
Pour illustrer ce triomphe, Zola ne va pas hésiter à faire des oppositions tout au long du roman. Il va mettre en parallèle le grand magasin et le petit commerce. Tandis que l’un subit une « montée » incontournable, l’autre va être en chut libre.
Zola le contraste entre le petit commerce et le grand magasin à travers le regard de Denise, l’un des personnages capital de l’histoire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Lun 9 Mar - 15:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   Mar 10 Mar - 10:27

Bonne promenade dans Paris

Prenez le temps de découvrir PARIS : un document assez complet.

Cliquer sur les petits carrés du plan et ainsi, vous visiterez PARIS


> > http://paris1900.lartnouveau.com/accueil.htm

Allez c'est parti bonne promenade.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS   

Revenir en haut Aller en bas
 
CREATION DES GRANDS MAGASINS A PARIS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les vitrines de noel des grands magasins (à Paris)
» Quel nom pour le grand stade du HAC?
» on m'a déconseillé la boutique mac boulevard de strasbourg à paris
» Ouverture au mois de juillet d'un MAC sur la rue Rivoli à Paris
» Magasins région parisienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ici on joue tout simplement :: Cartes postale : Bonjour à tous-
Sauter vers: