ici on joue tout simplement
Bienvenue sur "ici on joue tout simplement"

ici on joue tout simplement

Venez jouer et créer vos jeux, et POURQUOI PAS DISCUTER DE TOUT ET DE RIEN,
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EPHEMERIDES journalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Sam 26 Déc - 10:27

26 décembre 1898 Pierre et Marie Curie, savants français,



Pierre et Marie Curie, savants français, annoncent à l’Académie des sciences qu’ils ont découvert le radium, le polonium, et démontrent la production de rayonnements du thorium.

26 décembre 1999 La tempête Lothar dévaste le nord de la France et de la Suisse,  





La tempête Lothar dévaste le nord de la France et de la Suisse, l’Allemagne et le Danemark. Ses vents atteignant jusqu’à 272km/h avaient une vitesse moyenne de 150km/h, faisant au total 110 victimes et des dégâts de près de 6 milliards d’euros.

26 décembre 2004 un séisme dans l’océan Indien déclenche un raz-de-marée,



Au large de Sumatra, un séisme dans l’océan Indien déclenche un raz-de-marée en Asie du Sud-Est, qui tuera plus de 250 000 personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Dim 27 Déc - 10:36


27 décembre 1934 la Perse s'appelle désormais l'Iran.


27 décembre 1945 Création du FMI

Suite à la conférence monétaire et financière des Nations Unies de Bretton Woods en juillet 1944, le Fonds Monétaire International est créé pour reconstruire l'Europe dans un premier temps, puis pour assurer un développement harmonieux dans le monde. L'Organisation internationale sera homologuée par l'ONU en novembre 1947. Son siège sera établit à Washington. Elle est composée de 182 pays membres qui veillent à la stabilité et la liberté des échanges en accordant des prêts aux pays se trouvant dans l'obligation d'assainir ou de relever leur économie. Dans le même temps une autre organisation voit le jour, la Banque Internationale pour la Reconstruction et le Développement (BIRD) également appelée Banque Mondiale. Elle fonctionnera en binôme avec le FMI.
Voir aussi : Dossier histoire de l' ONU - Histoire de Bretton Woods - Histoire du FMI


27 décembre 1958 Naissance en France du « Nouveau-Franc français »




« Nouveau-Franc français », correspondant à 100 anciens francs, et dévaluation de la monnaie de 17,5%.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Dim 27 Déc - 10:43


27 décembre 1974 Un coup de grisou fait 42 victimes

Dans la veine de charbon Saint-Amé de la compagnie des mines de Lens, et marque la fermeture du site.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Lun 28 Déc - 9:35



28 décembre 1910 premier Code du travail et de la prévoyance sociale.

Le Parlement français adopte la loi portant codification des lois ouvrières, ce qui donne naissance au tout premier Code du travail et de la prévoyance sociale.
Dès le 14 mars 1896, le député socialiste Arthur Groussier dépose une proposition de loi sur la codification des lois ouvrières. Différentes propositions de lois et de résolutions sur ce domaine se succèdent mais n'entrent en résonance qu'en 1906 avec le ministère de Viviani qui envisage la codification en quatre livres des lois ouvrières3.
Alors que la grève générale est proclamée par la CGT pour le 1er mai 1906, année agitée marquée par plus de 1 300 grèves d'une durée moyenne de 19 jour, le président du Conseil Georges Clemenceau crée pour la première fois le 25 octobre 1906 un ministère du Travail et de la Prévoyance sociale (avant la Direction du Travail était au ministère du commerce) confié à René Viviani. Ce ministère appuie le travail parlementaire, aiguillé par les socialistes (Jules Guesde, Jaurès) et les catholiques sociaux, pour voter notamment la loi du libre salaire de la femme le 13 juillet 1907 qui autorise les femmes à disposer elles-mêmes de leur salaire et la loi du 5 avril 1910 qui instaure les retraites paysannes et ouvrières4.
Le code de 1910-1927
Le premier livre du code du travail, intitulé Code du travail et de la prévoyance sociale, est adopté par la loi du 28 décembre 1910 qui porte sur les conventions relatives au travail (contrat d’apprentissage, contrat de travail, salaire et placement)5. Sa préparation prend toutefois du retard : compilant des lois qui existaient déjà (loi relative à la création des syndicats professionnels, loi de 1892 limitant à 11 heures par jour le temps de travail des femmes et des enfants, loi sur l'indemnisation des accidents du travail), il n'est achevé que le 25 février 1927 avec l’adoption du livre III sur les groupements professionnels et entre-temps on a renoncé à inclure la partie relative à la « prévoyance sociale »6.
Les conventions collectives, reconnues par une première loi du 25 mars 1919 qui affirment leur suprématie sur le contrat de travail individuel, viennent compléter les dispositions du Code du travail pour chaque branche de métier et pour chaque profession7.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 29 Déc - 15:48

29 décembre 2015 rien à signaler les administrations sont en vacances,

j’attends toujours la datte de mon départ pour Cannes.

Les administrations sont en vacances et rouvriront que le 5 janvier 2016, en attendant je fais comme charles attend se sont tous des charlatans pour nous faire payer ils sont présent.

  816460.gif

60837-3d6automobile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Jeu 31 Déc - 11:16

30 janvier 1879 Jules Grévy 4 ème président de la République  



1er président de la Chambre des députés

Jules Grévy, né le 15 août 18073 à Mont-sous-Vaudrey (Jura) et mort le 9 septembre 1891 dans la même commune, est un homme d'État français.
Avocat de profession, parlementaire engagé aux côtés des républicains, il est arrêté lors du coup d'État de 1851. À la tête de l'Assemblée nationale de 1871 à 1873, il préside ensuite la Chambre des députés. Quatrième président de la République française du 30 janvier 1879 au 2 décembre 1887, il démissionne à la suite du scandale des décorations.
Débuts en politique
Sa carrière politique débute à la suite lors de la révolution de 1848 : il est alors nommé commissaire de la République dans le Jura par le gouvernement issu de la révolution, puis est élu député du Jura en avril de la même année, à l'Assemblée constituante. Lors des débats relatifs à l'élaboration de la Constitution, il propose « l'amendement Grévy », contre l'élection du président de la République au suffrage universel, qui est repoussé. Cet amendement montrait son refus de légitimer le pouvoir d'une seule personne au-dessus de tout.
En 1849, Jules Grévy est élu à l'Assemblée législative, puis vice-président de celle-ci. Le 2 décembre 1851, lors du coup d'État, il est arrêté, puis libéré. Retourné au barreau, il est élu membre du conseil de l'ordre des avocats du Barreau de Paris en 1862, puis, en 1868, bâtonnier de l'ordre des avocats.
Vers la IIIe République
Jules Grévy revient en politique à la fin du Second Empire : élu député du Jura en 1868, il siège dans l'opposition. Il est hostile, avec Léon Gambetta et Adolphe Thiers, à la déclaration de guerre contre l'Allemagne, en 1870. En février de l'année suivante, il est élu président de l'Assemblée nationale, jusqu'à sa démission en avril 1873. Il confie le pouvoir à Thiers[réf. nécessaire] lors de l'insurrection de la Commune, qu'il réprouve.
Jules Grévy est président de la Chambre des députés à partir du 8 mars 1876 où il est élu président provisoire avec 414 voix. Son élection est confirmée le 13 mars avec 462 voix4. Républicain modéré, il est chargé de la direction du parti républicain à la mort de Thiers, en 1877. Il est une première fois candidat à l'élection présidentielle de 1873, sans succès, face au légitimiste Patrice de Mac Mahon.



30 décembre 2015  une année qui se termine dans la douceur 10 /12°  

Les évènement politique n'ont pas la même douceur, pour des cons djihadistes qui menacent le monde, les fêtes de fin d'année dans plusieurs pays seront supprimés,
Pour éviter un carnage, par ces terroristes barbares de double nationalité qui commettent des attentats dans les pays où ils sont nés qui insultent, sifflent l'hymne national, brulent le drapeau français.
Au nom de quoi ces individus garderaient la nationalité française ! c'est ça la République ! inquiétante philosophie de la part de ceux qui revendiquent que ces individus devraient rester français au nom de la République. !!!


 
un djihadiste menaçant


Dernière édition par EDITH246 le Mer 20 Jan - 12:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Jeu 31 Déc - 11:24

31 décembre 1879 Thomas Edison

Fait la première démonstration publique de la lampe à incandescence au Menlo Park du New Jersey




31 décembre1946 Le président américain Harry S. Truman



Le président américain Harry S. Truman proclame de manière officielle la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Jeu 31 Déc - 11:34


31 décembre une année qui se termine,


Le temps passe si vite qu'une nouvelle année se termine.
Je vous souhaites : une santé de fer, l'amour à profusion, le succès en abondance, la joie au quotidien, l'amitié à l'infini, de la bonne humeur à chaque instant, du bonheur en illimité. Je vous souhaite des voeux sincères et chaleureux pour une année douce et heureuse sous le signe de l'harmonie.
De tout coeur : meilleurs voeux !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Ven 1 Jan - 11:28

1 janvier 2016  Les douze premiers jours de janvier indiquent le temps qu’il fera les douze mois de l’année.
 

1 janvier 1999 l’euro fait son entrée



Après son entrée en vigueur le premier janvier 1999, l’Euro, monnaie commune de la zone euro, fait son entrée sous forme fiduciaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Ven 1 Jan - 11:33

 

2016 en chiffres
Dans une année, chaque moment compte…
Alors je vous souhaite :
1 an d’allégresse
12 mois de plaisir
52 semaine de bien- être
365 jours de Chance
8760 heures de succès
Pour un total de 31 536 000 secondes de bonheur !
Excellente année !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Sam 2 Jan - 8:49

2 janvier C'est sa fête : La Chandeleur,

La Chandeleur commémore le 2 février la Présentation de Jésus au Temple, à Jérusalem, 40 jours après sa naissance. Ce faisant, ses parents se conformaient à une coutume hébraïque qui voulait que les premiers-nés fussent consacrés au Seigneur.



La Chandeleur était autrefois appelée « Purification de la Vierge Marie » car elle rappelait le rituel des relevailles consécutives à tout accouchement.
L'évangéliste Luc raconte qu'à cette occasion, un vieil homme, Syméon, et une prophétesse, Anne, reconnurent dans l'enfant l'« Oint du Seigneur » (le Christ) :
« Syméon prit l'enfant dans ses bras, et il bénit Dieu en disant : Maintenant, ô Maître, tu peux laisser ton serviteur s'en aller dans la paix, selon ta parole. Car mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples : lumière pour éclairer les nations païennes, et gloire d'Israël ton peuple » (Luc, 2, 22-40). Le chant de grâces de Syméon est repris tous les soirs par les ecclésiastiques du monde entier.
La fête de la Chandeleur, ou fête des chandelles, débutait à Rome, au VIIe siècle, par une procession du Forum à la basilique Sainte-Marie-Majeure. Les fidèles se mettaient en route avant l'aurore, en portant des chandelles, d'où le nom de la fête. Ils allaient de cette manière symbolique à la rencontre de Dieu.
D'aucuns pensent que cette fête chrétienne aurait pris la place des Lupercales romaines vers le Ve siècle. Les fêtes en l'honneur de Lupercus, ou Pan, dieu de la fécondité, donnaient lieu à une procession aux flambeaux aux alentours du 15 février.
Selon une autre interprétation, la Chandeleur se serait substituée à une fête en l'honneur de Proserpine, alias Perséphone, déesse des moissons et de la fécondité. Cette fête se célébrait à la lumière des torches et autour d'une galette de céréales. Aujourd'hui encore, le 2 février, il est de tradition de faire des crêpes.
En Amérique du nord, une légende probablement d'origine amérindienne fait du 2 février le jour de la Marmotte (Ground Hog Day). À midi, ce jour-là, la marmotte sort de son terrier et inspecte les environs. Si elle aperçoit son ombre et juge que le ciel est suffisamment ensoleillé, elle flâne et prend son temps avant de retourner se mettre à l'abri pour tout juste six semaines, autrement dit jusqu'à l'arrivée du printemps. Si elle trouve le ciel trop couvert et rentre rapidement à l'abri, c'est le signe d'une arrivée plus tardive du printemps.


2 janvier1959 La sonde soviétique Luna 1

La sonde soviétique Luna 1 est le premier objet lancé par l’homme échappant à l’attraction terrestre et marque le début de l’exploration spatiale.


Dernière édition par EDITH246 le Mer 20 Jan - 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Dim 3 Jan - 12:16

3 janvier 1986 La loi littoral entre en vigueur en France,

Afin d’encadrer les aménagements sur la côte et la protéger des excès, et permet l’accès libre à tous les sentiers littoraux du pays.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Dim 3 Jan - 12:17


3 janvier 1997 Jacques Brel


Un sondage réalisé par des radios de plusieurs pays francophones désigne la chanson de Jacques Brel Ne me quitte pas comme plus belle chanson francophone de tous les temps.

https://youtu.be/i2wmKcBm4Ik?list=RDi2wmKcBm4Ik
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Lun 4 Jan - 8:24


4 janvier1972 L’émission télévisée Des chiffres et des lettres



L’émission télévisée Des chiffres et des lettres est diffusée pour la première fois en France. Créé par Armand Jamot, ce jeu est le plus ancien jeu télévisé encore diffusé aujourd’hui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 5 Jan - 12:07




5 janvier 1875 l'inauguration de l'Opéra de Paris



Le 5 janvier 1875 a lieu l'inauguration de l'Opéra de Paris en présence du président de la République, le maréchal de Mac-Mahon, de la reine mère d'Espagne, du lord-maire de Londres ainsi que d'environ 2500 spectateurs. L'architecte Charles Garnier n'a pas été invité et a dû payer sa place. Il n'en est pas moins acclamé par le public.
Un monument dédié au plaisir
Cette salle est la treizième construite à Paris depuis la fondation d'un opéra par Louis XIV en 1669.
Divertissement mondain au XIXe siècle, l'opéra reçoit régulièrement la haute société. Rien d'étonnant à ce que des terroristes y commettent leurs exploits. Cela commence en 1800 avec une machine infernale qui vise le cortège de Napoléon Bonaparte. En 1820, le duc de Berry, neveu et héritier du roi Louis XVIII, est assassiné sur les marches du théâtre. Enfin, en 1858, le cortège de Napoléon III est atteint de plusieurs bombes lors de l'attentat d'Orsini. L'empereur décide alors de reconstruire l'Opéra en un lieu dégagé, au milieu du nouveau quartier des affaires et des grands magasins.
Pour la première fois, un concours d'architecture est organisé.
Le projet de Charles Garnier, un inconnu de 35 ans, remporte les faveurs du jury. Selon ses propres mots, l'architecte a voulu concevoir un «monument à l'art, au luxe, au plaisir».
À l'impératrice Eugénie qui lui demande de quel style il s'agit, il répond : «Mais... du Napoléon III, Madame !»
Avec ses sculptures allégoriques, ses dorures et ses colonnes torsadées, ce style inédit, baroque et fantasque, joyeux et festif, est à l'image de la haute société du Second Empire.
Les travaux du palais Garnier vont s'étirer pendant quinze ans et ne s'achever que sous la IIIe République.   Herodote.net
Publié ou mis à jour le : 2015-08-12 17:31:16


Dernière édition par EDITH246 le Mar 5 Jan - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 5 Jan - 12:13

6 janvier  C'est sa fête Épiphanie    e  :



D'un mot grec qui désigne une apparition, l'Épiphanie désigne plusieurs manifestations du Christ au monde : la Chandeleur (présentation de l'Enfant Jésus au Temple), le baptême du Christ dans le Jourdain et la transformation de l'eau en vin aux noces de Cana (premier récit d'un miracle de Jésus).
La tradition populaire a restreint l'usage du mot Épiphanie à la visite que rendirent des mages venus d'Orient à l'Enfant Jésus. Ces mages (sans doute des prêtres zoroastriens) symbolisent l'hommage de la science et du savoir à la pauvreté évangélique.
Selon le récit qu'en fait saint Matthieu (2,1-12), les mages furent guidés jusqu'à la crèche de Bethléem par une étoile mystérieuse. Une fois arrivés, ils déposèrent devant la crèche l'or, qui évoque la richesse terrestre, la myrrhe, qui accompagne les hommages rendus à un roi à sa mort, et l'encens qui honore la divinité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Sam 9 Jan - 17:28


7 janvier 1918 : création des chèques postaux

Informations sur ce texte
Résumé
ABROGE LE DECRET DU 7 JANVIER 1918 ET TOUTES DISPOSITIONS CONTRAIRES (ART. 1, 3, 7, 8 & 9 CODIFIES SOUS ART. L98, 99, 105, 107, 108 & 109 DU CODE DES PTT).
Mots-clés
PTT , CHEQUE POSTAL , PROTET , REPRESSION
Liens postérieurs
• Décret du 26 mars 1942 MODIFICATION DE L'ART. 16 DU DECRET DU 17 NOVEMBRE 1941
• Décret n°48-1470 du 22 septembre 1948 MODIFICATION DES ART. 9 ; 11, 12, 16, 18, 19 ET 23 DU DECRET DU 17 NOVEMBRE 1941

JORF du 29 novembre 1941 page 5156


Décret du 17 novembre 1941 PTE. REGLEMENTANT LE FONCTIONNEMENT DU SERVICE DES COMPTES COURANTS ET DES CHEQUES POSTAUX
ELI: Non disponible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Sam 9 Jan - 17:32

21 décembre 1958 -  8 janvier 1959 De Gaulle 18 ème Président de la République




Le 21 décembre 1958, Charles de Gaulle est élu pour sept ans à la présidence de la République par un collège électoral qui réunit les parlementaires et d'autres élus, conformément à la Constitution de la Ve République entrée en application le 8 octobre précédent.
Il obtient des 81.000 «grands électeurs» une confortable majorité de 78% des voix (500 abstentions seulement).

Le Général a été appelé au pouvoir le 13 mai 1958, et est devenu ainsi le dernier Président du Conseil de la IVe République, le temps de mettre en route les institutions de la Ve République.
Sa prise de fonctions en qualité de président de la République a lieu au palais de l'Élysée, le 8 janvier 1959 suivant, avec la transmission officielle des pouvoirs par René Coty, dernier président de la République précédente.
Le général de Gaulle nomme aussitôt au poste de premier ministre son fidèle compagnon de combat Michel Debré et réforme à marches forcées les institutions et l'économie.


Dernière édition par EDITH246 le Mer 20 Jan - 11:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Sam 9 Jan - 18:00


9 janvier 2016 rien d'important à signaler

à part mes ennuis personnels, toujours dans l'attente de la signature de mon pavillon,
ce compromis de vente date du 12 septembre 2015,
Excédée de ne pas avoir de nouvelles, je prends contacte avec le Notaire qui m'annonce qu'il attends le courrier pour le crédit de l'acheteur,
Bravo à l'agence qui a bien fait son travail, (une génération de je-m’en-foutiste, ou il ne faut pas paniquer mais prendre son temps ) HÉLAS triste avenir ou tout le monde s'en fou,
sans oublier toutes ses nouvelles lois souvent ridicules créées par ce gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 19 Jan - 18:09


10 janvier


11 janvier


12 janvier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 19 Jan - 18:10

13 janvier



14 janvier


15 janvier 1200 : Fondation de l'Université de Paris

Le 15 janvier 1200 est fondée l'Université de Paris à l'initiative de Philippe Auguste. Elle obtient du roi un statut officiel en 1215. Le texte en est rédigé par le légat pontifical Robert de Courçon. Son enseignement, tourné vers la théologie et l'analyse des textes anciens, sera à l'origine de la réputation intellectuelle de Paris.

Le 15 janvier 1790, à Paris, l'Assemblée constituante établit la carte des départements français


et fixe leur nombre à 83.
Ce nouvel échelon administratif et démocratique sera appelé à un vif succès même si des voix s'élèvent aujourd'hui pour réclamer sa suppression (*).
Confusion administrative
Les députés veulent mettre fin à la confusion administrative héritée d'un millénaire d'Histoire. Ils envisagent d'abord de créer des circonscriptions géométriques, à l'image des États américains.
Le sage Mirabeau s'y oppose avec véhémence : «Je demande une division qui ne paraisse pas, en quelque sorte, une trop grande nouveauté; qui, si j'ose le dire, permette de composer avec les préjugés et même avec les erreurs, qui soit également désirée par toutes les provinces et fondée sur des rapports déjà connus.»
Les nouvelles divisions sont baptisées «départements», d'un vieux mot français qui appartient au vocabulaire administratif depuis le roi François 1er. Leurs limites respectent les anciennes provinces. C'est ainsi que la Bretagne et la Normandie sont divisées en cinq départements chacune. Leur taille est telle que chaque citoyen puisse accéder à son chef-lieu en une journée de cheval au maximum (cette image traduit pour nos ancêtres le principe de proximité comme nous dirions aujourd'hui, à une époque où tout va plus vite, que l'on doit pouvoir se rendre au chef-lieu et en revenir en une demi-journée de voiture).
Sans le savoir, les députés recréent de la sorte les anciens pays... de la Gaule d'avant les Romains. De nombreux chefs-lieux rappellent en effet les tribus gauloises locales. Amiens évoque les Ambiens, Beauvais les Bellovaques, Cahors les Cadurques, Nantes les Namnètes, Paris les Parisii, Poitiers les Pictones, Reims les Rèmes, Soissons les Suessiones,Tarbes les Tarbelles, Vannes les Vénètes...
Ainsi le département est-il la circonscription la mieux enracinée dans l'Histoire de France, en concurrence avec la commune, héritière des anciennes paroisses.
Le département, un échelon sentimental et vital
Au fond d'eux-mêmes, les Français restent très attachés à cette circonscription héritée de la Révolution. Elle demeure la principale circonscription de référence (administrations de proximité, plaques minéralogiques, statistiques...). Grâce à elle se maintient tant bien que mal le vieux maillage urbain et rural face à la croissance débridée de quelques métropoles régionales.
« Les citoyens ont besoin de se raccrocher à une échelle de territoire où ils peuvent avoir l'impression de contrôler les organes de décision. Une échelle de solidarité. D'une certaine façon, cela explique la réussite administrative et psychologique des départements, qui bénéficient d'un attachement de leurs habitants d'autant plus grand à l'heure de la mondialisation », note Michel Collardelle, directeur du musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (Mucem), spécialiste des patrimoines culturels locaux. « Et puis regardez ce qui se passe en Seine-Saint-Denis, où les jeunes ne disent même plus qu'ils habitent le 93 mais le neuf-trois. C'est un phénomène extraordinaire. Ne se sentant pas reconnus par la société, ils se sont inventé une identité à partir de leur département pour exister en tant qPublié ou mis à jour le : 2015-12-05 16:31:34u'individus », insiste-t-il (*)herodote.net )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 19 Jan - 18:54


16 janvier 1947 : Vincent Auriol 16 ème président de la République française



Vincent Auriol (63 ans) devient le 16 janvier 1947 le premier président de la IVe République. Il a été élu peu avant par les deux Chambres réunies en Congrès à Versailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 19 Jan - 18:59


16 janvier 1954 René Coty 17 président de la République



René Coty (65 ans) succède le 16 janvier 1954 à Vincent Auriol à la présidence de la IVe République.
Né au Havre, il gagne la croix de guerre dans les tranchées. Avocat, député puis sénateur, il vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain le 10 juillet 1940.
Il doit à sa discrétion d'être élu par les parlementaires réunis en Congrès à Versailles (au treizième tour de scrutin). «Si je suis président de la République, c'est parce que j'ai été opéré de la prostate. Cette indisposition m'a empêché de prendre parti pour ou contre la CED (Communauté européenne de défense)», confie-t-il.
Son mandat est troublé par la décolonisation de l'Indochine et la fin du protectorat sur le Maroc et la Tunisie. Il est aussi personnellement affecté par la mort de son épouse dans la deuxième année de son mandat.
Il doit prématurément quitter l'Élysée pour laisser la place au général de Gaulle et à la Ve République. Resté très populaire, il reçoit à son départ de nombreux courriers avec ces simples mots : «Merci, Monsieur Coty».
Publié ou mis à jour le : 2013-11-08 11:51:50
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 19 Jan - 19:04


17 janvier 1895 : Félix Faure 7 ème président de la République



Suite à la démission de Jean Casimir-Périer, les parlementaires élisent à la présidence de la République Félix Faure (54 ans).
Élu par une coalition de modérés et de monarchistes, celui que l'on surnommera le «Président Soleil», du fait de son amour du faste, restera dans l'Histoire en raison de sa mort heureuse !
On retient aussi de lui qu'il ébaucha une alliance avec la Russie en recevant le tsar Nicolas II, qu'il s'opposa à la révision du procès de Dreyfus et que son gouvernement dut céder aux Anglais le Soudan après le bras de fer de Fachoda.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 19 Jan - 19:08

17 janvier 1920 : Paul Deschanel  11  ème président de la République  



Député d'Eure-et-Loir de 1885 à 1920, il exerce la fonction de président de la Chambre des députés de 1898 à 1902 et de 1912 à 1920. Il devient président de la République le 17 janvier 1920, mais doit démissionner quelques mois plus tard pour raisons de santé. L'année suivante, il est élu sénateur et le reste jusqu'à sa mort.

Le 17 janvier 1920, les parlementaires français se montrent avant tout soucieux de barrer la route de l'Élysée à Georges Clemenceau (79 ans) auquel ils reprochent moins son âge que sa supposée modération à l'égard de l'Allemagne lors des négociations du traité de Versailles !... Ils élisent donc à la présidence de la République son concurrent Paul Deschanel (66 ans).
Surmené, celui-ci montre des signes de fatigue. Sous l'emprise de médicaments ou d'une crise de somnabulisme, il descend d'un train en marche, en pleine nuit et en pyjama. La garde-barrière à laquelle il s'adresse voit de suite qu'il s'agit de quelqu'un d'important car il a les pieds propres !
Contraint de démissionner au bout de neuf mois, Paul Deschanel recouvre la santé après un séjour en maison de repos et poursuit une carrière de sénateur... Clemenceau persifle : «Ils craignaient un gâteux, ils l'ont eu quand même !

Paul Deschanel, né le 13 février 1855 à Schaerbeek (Bruxelles) et mort le 28 avril 1922 à Paris, est un homme d'État français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   

Revenir en haut Aller en bas
 
EPHEMERIDES journalier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Trouvé au hasard de mes recherches... Profession mendiant
» Hôtesse d'accueil
» Jardiner avec la lune
» ELO???? PEUX TU M EN DIRE PLUS S IL TE PLAIT???
» bilan sur mes objectifs journalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ici on joue tout simplement :: Cartes postale : Bonjour à tous-
Sauter vers: