ici on joue tout simplement
Bienvenue sur "ici on joue tout simplement"

ici on joue tout simplement

Venez jouer et créer vos jeux, et POURQUOI PAS DISCUTER DE TOUT ET DE RIEN,
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EPHEMERIDES journalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Lun 20 Avr - 15:08

le 20 avril 1825 : une loi punit de travaux forcés

toute personne ayant commis un sacrilège.
L'Eglise catholique a recouvré le droit d'enseigner, l'élan de rechristianisation du pays se manifeste aussi par une évolution des lois. Cette loi fait d'un vol dans une Eglise ou de la profanation des hosties, un sacrilège. La loi humaine se met en accord avec la loi divine. Le Salon Beige (blog quotidien d’actualité par des laïcs catholiques )

20 avril 1792 : La France déclare la guerre à l'Autriche

Le 20 avril 1792, le roi Louis XVI déclare officiellement la guerre au « roi de Bohême et de Hongrie », en fait l'archiduc d'Autriche François II de Habsbourg.
C'est l'aboutissement d'une crise internationale en germe depuis plusieurs mois... et le début d'une longue série de guerres entre la France et le reste de l'Europe qui vont bouleverser la carte du continent... ( Herodote.net )


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 21 Avr - 9:44


21 avril 135 : Hadrien dédicace le futur Panthéon

Le 21 avril 135, jour anniversaire de la fondation de Rome, l'empereur Hadrien dédicace sur le Champ de Mars un nouveau temple à Vénus et à Rome et plus généralement à « tous les dieux ». De là son nom, le Panthéon, traduction grecque de cette expression...
suite de l'article ( Herodote.net )

21 avril 1944 Les femmes obtiennent le droit de vote en France

Les femmes obtiennent aujourd’hui le droit de vote en France, après plusieurs années de lutte pour l’égalité ( live2tims )

21 avril 1958 Baptême du prince Albert II de Monaco, premier héritier du trône

Le prince Albert II de Monaco, futur héritier du trône, est baptisé par Monseigneur Delay, ancien archevêque de ( live2tims )


21 avril 1961 : Putsch d'Alger

Dans la nuit du 21 au 22 avril 1961, d'anciens généraux français tentent de soulever les militaires stationnés en Algérie et les Pieds-noirs dans un effort désespéré maintenir Algérie à l'intérieur de la République française. C'est le putsch d'Alger...
Maurice Challe, André Zeller, Edmond Jouhaud et Raoul Salan, suite de l'article ( Herodote.net )

21 avril 1962 Les premiers rapatriés d'Algérie arrivent à Marseille

Suite aux accords d'Évian signés il y a un mois et à la déclaration d'indépendance de l'Algérie, près de 200 000 ( live2tims )


21 avril 2002. Séisme politique en France :

Jean-Marie Le Pen, président du Front national accède au second tour de l'élection présidentielle .. .( www.directmatin.fr › culture › racines
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mer 22 Avr - 9:09


22 avril 1860 : Référendum à Nice et en Savoie

Suite au traité de Turin, qui prévoyait la cession de la Savoie et du comté de Nice à la France, les populations concernées sont invitées à donner leur avis sur ce rattachement le 22 avril 1860. C'est la première fois au monde qu'est mis en pratique le « droit des peuples à disposer d'eux-mêmes ».
Sans surprise, les habitants de ces provinces francophones approuvent à une écrasante majorité leur rattachement à la France. À Nice, on compte 25.743 oui, 160 non et 5.000 abstentions ; en Savoie, 235 non et une poignée d'abstentions sur 130.000 votants. Ces résultats montrent que les habitants s'étaient par avance résignés à leur sort. Un sénatus-consulte du 12 juin 1860 confirme l'incorporation des deux provinces à l'Empire français. ( Herodote.net )

22 avril 1915 : Horreur, les gaz asphyxiants !

Le 22 avril 1915, dans le secteur d'Ypres, sur le front des Flandres, les Allemands emploient pour la première fois des obus au gaz asphyxiant contre les Français et les Britanniques terrés dans leurs tranchées.
À base de chlore, ce gaz sera appelé l'ypérite, d'après le lieu de son premier emploi, ou gaz moutarde d'après son odeur. Cette arme chimique, qui brûle les yeux et les voies respiratoires, est dénoncée par les conventions internationales.
suite de l'article ( Herodote.net )

22 avril 1370 Début de construction de la Bastille



La première pierre de la Bastille est posée à Paris par son fondateur Hugues Aubriot. A l'origine, la structure devait servir à défendre la porte Saint-Antoine et les remparts de l'est de Paris. Sa construction dura de 1370 à 1383. Par la suite, la Bastille servit également de prison d'Etat sous le règne de Louis XI ainsi que de coffre-fort et lieu de réception sous celui de François 1er. Sa prise en 1789 est généralement considérée comme le début de la Révolution française.
Voir aussi : Construction - Histoire de la Bastille - Histoire des Sciences et techniques ( lintern@ute.com )

22 avril 1823 invention du roller


L'Anglais Robert John Tyers met au point des patins à 5 roues en ligne qui ont la particularité de ne pas être toutes en contact simultanément avec le sol. Il nomme ses patins Volito du latin "je voltige". L'invention a beaucoup de succès aux États-Unis et le phénomène touche l'Europe à partir des années 1870. Il faudra attendre le début du XXème siècle pour que le patin à roulettes devienne un sport.
Voir aussi : Dossier histoire des inventions - Histoire des Loisirs ( lintern@ute.com )









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Jeu 23 Avr - 16:52

23 avril 2015 attentat par les djihadistes,

Au moins deux complices présumés de Sid Ahmed Ghlam recherchés
INFO RTL - Les enquêteurs recherchent actuellement deux complices potentiels de Sid Ahmed Ghlam, toujours en garde à vue après les attentats déjoués à Villejuif. Lire la suite


Attentat déjoué à Paris : au moins deux complices présumés de Sid Ahmed Ghlam sont actuellement recherchés par les enquêteurs
REPLAY - Les enquêteurs recherchent activement deux complices potentiels à Sid Ahmed Ghlam, toujours en garde à vue après les attentats déjoués. (
Alors que la garde à vue de Sid Ahmed Ghlam peut se poursuivre pendant six jours, les enquêteurs recherchent activement au moins deux complices présumés. Cet Algérien de 24 ans voulait attaquer une ou deux églises de Villejuif dans le Val-de-Marne et il serait impliqué dans le meurtre d'Aurélie Châtelain, la jeune femme tuée par balle dans sa voiture dimanche. À Caudry, dans le Nord, on se dit notamment que l'enseignante de victime a été une victime collatérale qui a peut-être sauvé des vies, sans le savoir, en blessant son agresseur.

Mercredi 22 avril, le procureur de la République, François Molins, avait notamment évoqué un contact avec une personne "pouvant se trouver en Syrie". Cet homme lui aurait demandé "explicitement de cibler particulièrement une église", a ajouté le magistrat. (INFO RTL  )
************************

Ses islamiques du djihad ont déclaré la guerre à l’occident, ils agissent en traitres.
La démocratie, la liberté d’expression le permet de tuer  librement,
Pour les arrêter faut les prendre en flagrant délie ça leur permet d’agir facilement, surtout ne pas se trouver sur leur chemin.
Ils sont français car né en France ça ne peut être autrement, ils détestent la culture juive et chrétienne leur souhait exterminer tous ceux qui ne se joignent pas à leur islam puant.
La justice en France défend les droits de l’homme,  belle démocratie ! quand un journaliste se permet d’écrire des vérités il est jugé raciste et oui il ne faut rien dire, l’avenir nous dira qui était dans le vrais. En attendant combien d’innocents vont donner leur vie pour ces individus de merde.

Mohamed Merah, Mohamed Nemouche, Amedy Coulibaly, Chérif Kouachi : connaissez-vous le point commun entre tous ces profils ? Ils ont tous bénéficié des remises de peine automatiques généreusement accordées par nos législateurs !
En clair, quand ils sont envoyés en prison, ils bénéficient automatiquement d’une diminution de leurs peines, dans tous les cas et pour tous les condamnés, même pour les crimes les plus graves !  C’est inacceptable !

jeune femme innocente a perdu la vie à cause de ce nouveau terroriste. Aurélie Châtelain, 33 ans, originaire de Caudry dans le Nord et mère d’une petite fille de 5 ans, a été froidement abattue. C’est une nouvelle victime du terrorisme.


Ne jamais oublier qu’ils ont tué 3000 innocents à World-trade-center le 11.09.2001 ils leurs à fallut à peine 1 heure pour ce massacre, et depuis combien d’attentats ils ont commis ?




Dernière édition par EDITH246 le Ven 24 Avr - 12:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Ven 24 Avr - 12:15


24 avril 1915 Le génocide arménien


Le samedi 24 avril 1915, à Constantinople (*), capitale de l'empire ottoman, 600 notables arméniens sont assassinés sur ordre du gouvernement. C'est le début d'un génocide, le premier du XXe siècle.
Il va faire environ 1,2 à 1,5 million de victimes dans la population arménienne de l'empire turc (ainsi que plus de 250.000 dans la minorité assyro-chaldéenne des provinces orientales et 350.000 chez les Pontiques, orthodoxes hellénophones de la province du Pont).
André Larané  ( Herodote.net )



Ils Sont Tombés ( paroles Charles Aznavour )

Ils sont tombés sans trop savoir pourquoi
Hommes, femmes et enfants qui ne voulaient que vivre
Avec des gestes lourds comme des hommes ivres
Mutilés, massacrés les yeux ouverts d'effroi
Ils sont tombés en invoquant leur Dieu
Au seuil de leur église ou le pas de leur porte
En troupeaux de désert titubant en cohorte
Terrassés par la soif, la faim, le fer, le feu

Nul n'éleva la voix dans un monde euphorique
Tandis que croupissait un peuple dans son sang
L' Europe découvrait le jazz et sa musique
Les plaintes de trompettes couvraient les cris d'enfants
Ils sont tombés pudiquement sans bruit
Par milliers, par millions, sans que le monde bouge
Devenant un instant minuscules fleurs rouges
Recouverts par un vent de sable et puis d'oubli
Ils sont tombés les yeux pleins de soleil
Comme un oiseau qu'en vol une balle fracasse
Pour mourir n'importe où et sans laisser de traces
Ignorés, oubliés dans leur dernier sommeil
Ils sont tombés en croyant ingénus
Que leurs enfants pourraient continuer leur enfance
Qu'un jour ils fouleraient des terres d'espérance
Dans des pays ouverts d'hommes aux mains tendues

Moi je suis de ce peuple qui dort sans sépulture
Qu'a choisi de mourir sans abdiquer sa foi
Qui n'a jamais baissé la tête sous l'injure
Qui survit malgré tout et qui ne se plaint pas
Ils sont tombés pour entrer dans la nuit
Éternelle des temps au bout de leur courage
La mort les a frappés sans demander leur âge
Puisqu'ils étaient fautifs d'être enfants d'Arménie i7 1995uiné le dogme d'une nature (chanson sur le génocide arménien )



24 avril 1856 à Cauchy-à-la-Tour (Pas-de-Calais, France) - 23 juillet 1951 à Port-Joinville (île d'Yeu, France)

Philippe Pétain (1856 - 1951) Du Panthéon à l'Enfer
Fils de paysans du Pas-de-Calais, le futur vainqueur de Verdun est confronté à 15 ans à l'horreur de la guerre en secourant les blessés lors de la guerre franco-prussienne de 1870-1871.
Un officier prometteur
Républicain indifférent à la religion mais aussi bourreau de travail, Pétain est nommé professeur à l'École de guerre en 1888. Son opposition aux théories en vogue de l'offensive à outrance lui valent beaucoup d'inimitiés.
Au terme d'une carrière banale et sans avoir participé aux guerres coloniales, il s'apprête à prendre sa retraite de colonel quand survient la Grande Guerre ! Il est promu général d'armée en octobre 1914 puis nommé en février 1916 à la tête de la 2e armée avec mission de défendre Verdun. C'est le début de la célébrité.
En mai 1917, nommé commandant en chef après la désastreuse offensive de Nivelle, il fait face à un mouvement de mutinerie avec modération et fermeté. L'armée lui doit de conserver sa cohésion dans cette passe difficile. Aussi est-il fait maréchal (une dignité honorifique) en décembre 1918.
De l'honneur à l'infamie
Après la guerre, Pétain, devenu une légende vivante, conserve de multiples activités. En 1925, il part combattre Abd el-Krim, au Maroc. En 1931, il entre à l'Académie française. En 1934, il devient ministre de la Guerre... Son autorité est intacte mais il commence alors à être rattrapé par son âge et manifeste des pertes de mémoire (78 ans).
En 1939, il est envoyé à Madrid comme ambassadeur et se réjouit de cette fin de carrière dorée... jusqu'au 16 mai 1940, quand il reçoit un télégramme lui ordonnant de rentrer à Paris où l'on compte sur lui pour sauver la France confrontée à l'invasion allemande... Doté des pleins pouvoirs par la Chambre des députés, repliée à Vichy, le Maréchal met sa popularité au service de la collaboration avec l'occupant. Il croit se faisant servir les intérêts de la nation.
Il espère préserver les restes de vitalité du pays, saigné à blanc par la précédente guerre, en attendant des jours meilleurs. Mais il est très vite entraîné dans des compromissions de plus en plus douteuses.
Ainsi encourage-t-il la Légion des volontaires français contre le bolchevisme qui combat sur le front soviétique... aux côtés des Allemands. Il ordonne aux troupes françaises d'Afrique du Nord de résister au débarquement anglo-saxon du 8 novembre 1942. Il approuve aussi la création de la Milice, le 30 janvier 1943, et couvre la politique antisémite de son gouvernement.
Après la Libération, ses compromissions lui valent d'être condamné à mort. Grâcié en considération de son grand âge, il va finir ses jours en prison, à l'île d'Yeu, à 95 ans.
Voir la version intégrale  ( Herodote.net )



Paroles de Le Chant Des Partisans
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c'est l'alarme.
Ce soir l'ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.

Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite...

C'est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève...

Ici chacun sait ce qu'il veut, ce qu'il fait quand il passe.
Ami, si tu tombes un ami sort de l'ombre à ta place.
Demain du sang noir sèchera au grand soleil sur les routes.
Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute...

Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu'on enchaîne ?
Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
Oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh...
[ Ces sont Le Chant Des Partisans Paroles sur http://www.parolesmania.com


Dernière édition par EDITH246 le Dim 17 Mai - 9:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Sam 25 Avr - 13:45

25 avril 1792 : Rouget de Lisle chante la Marseillaise

Le 25 avril 1792, à Strasbourg, dans le salon du baron de Dietrich, maire de la ville et ami de Lafayette, l'effervescence est à son comble... Le maître de maison s'adresse au jeune Joseph Rouget de Lisle, officier de son état et violoncelliste à ses heures (32 ans): «Monsieur de Lisle, faites-nous quelque beau chant pour ce peuple soldat qui surgit de Le capitaine de garnison, de retour chez lui, s'exécute avec fougue. Le lendemain soir, de Dietrich organise un dîner au cours duquel lui-même reprend son chant, accompagné par une dame au clavecin et par Rouget de Lisle au violon.toutes parts à l'appel de la patrie en danger et vous aurez bien mérité de la nation».  D'abord baptisé Chant de guerre pour l'Armée du Rhin, le nouveau chant recueille un succès fulgurant. Des voyageurs colportent les paroles et l'air dans tout le pays.
A Marseille, où des volontaires se préparent à se rendre à Paris pour combattre l'invasion, on leur distribue des feuillets avec les paroles du chant patriotique.Les fédérés marseillais entonnent celui-ci tout au long de leur voyage et lors de leur entrée dans la capitale. D'où son nom définitif de Marseillaise.
Le chant scande quelques semaines plus tard la charge des soldats de Valmy. Lors des révolutions de1848 dans l'ensemble du continent européen, la Marseillaise reçoit une consécration internationale (avant d'être plus tard supplantée par l'Internationale).
De Dietrich fut fort mal récompensé car il finit sur la guillotine quelques mois plus tard. Rouget de Lisle échappa au même sort par la fuite...
Voir la version intégrale :  DirectMatin.fr ( 25 avril 1792 : à Strasbourg, Rouget de Lisle présente son "Chant de guerre pour l'Armée du Rhin". Rebaptisé "Marseillaise", il devient hymne national en 1879.

   

Hymne français
Hymne national français

Les paroles et la musique furent écrites en 1792, par l'officier du génie Claude Joseph Rouget de Lisle (1760-1836). Proclamée hymne national le 14 juillet 1792, interdite sous l'empire, elle devint hymne national de la République en février 1875, à l'instigation de Gambetta.



1
Allons enfants de la Patrie
Le jour de gloire est arrivé
Contre nous de la tyrannie
L'étendard sanglant est levé (bis)
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats
Ils viennent jusque dans vos bras
Egorger vos fils et vos compagnes.

Refrain
Aux armes, citoyens
Formez vos bataillons
Marchons ! Marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons


2
Que veut cette horde d'esclaves
De traîtres, de rois conjurés
Pour qui ces ignobles entraves
Ces fers dès longtemps préparés (bis)
Français, pour nous, ah ! quel outrage
Quels transports il doit exciter
C'est nous qu'on ose méditer
De rendre à l'antique esclavage
( Refrain)

3
Quoi ! des cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers
Quoi ! ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fiers guerriers (bis)
Grand Dieu ! par des mains enchaînées
Nos fronts sous le joug se ploieraient
De vils despotes deviendraient
Les maîtres de nos destinées
( Refrain)

4
Tremblez, tyrans et vous perfides
L'opprobre de tous les partis
Tremblez ! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leurs prix (bis)
Tout est soldat pour vous combattre
S'ils tombent, nos jeunes héros
La terre en produit de nouveaux
Contre vous tout prêts à se battre
( Refrain)

5
Français, en guerriers magnanimes
Portez ou retenez vos coups
Epargnez ces tristes victimes
A regret s'armant contre nous (bis)
Mais ces despotes sanguinaires
Mais ces complices de Bouillé
Tous ces tigres qui, sans pitié
Déchirent le sein de leur mère
( Refrain)

6
Amour sacré de la Patrie
Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Liberté, Liberté chérie
Combats avec tes défenseurs (bis)
Sous nos drapeaux que la victoire
Accoure à tes mâles accents
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire
( Refrain)

7
Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînés n'y seront plus
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus (bis)
Bien moins jaloux de leur survivre
Que de partager leur cercueil
Nous aurons le sublime orgueil
De les venger ou de les suivre
(Refrain)
[CC]  )



25 avril 1859  Début des travaux de construction du canal de Suez ( Herodote.net )


25 avril 1953 Une découverte l'ADN la molécule de l'hérédité
Dans un article paru dans la revue scientifique Nature, le biologiste américain Jim Watson et le physicien

25 avril 1973  inauguration du boulevard périphérique à Paris,

Le premier ministre Pierre Messmer inaugure aujourd’hui le périphérique de Paris.

25 avril 1975 le chanteur mikBrant, 28 ans

met fin à ses jours en se précipitant du 6e étage d’un appartement parisien situé au 6 rue Erlanger Paris 16 ème . Né à Chypre d’un russe et d’une mère polonaise, il avait pris la nationalité israélienne. Sylvie Vartan l’avait remarqué dans un cabaret  de Téhéran et lui avait conseillé de venir à Paris.
En 1969, sa carrière internationale prenait son envol dans la capitale française, notamment avec la chanson laisses moi t’aimer. En novembre 1974 il avait raté une tentative de suicide semblable en se jetant du 5e étage d’un hôtel de Genève.  ( Herodote.net )

Samedi 25 avril 2015, le Népal a été frappé par un séisme de magnitude 7,8 sur l'échelle de Richter, le plus meurtrier depuis quatre-vingts ans.


Dernière édition par EDITH246 le Jeu 30 Avr - 8:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Dim 26 Avr - 12:11

26 avril  1945 Pétain se constitue prisonnier

Le maréchal Philippe Pétain quitte l'Allemagne, passe en Suisse et se rend aux troupes alliées. En 1940, il avait signé l'armistice avec l'Allemagne, installé son gouvernement à Vichy et commencé une politique de collaboration. En 1945, il sera condamné à mort par la Haute Cour, mais le général de Gaulle commuera sa peine en détention perpétuelle. Il mourra à l'île d'Yeu en 1951.
Voir aussi : Pétain - Arrestation - Histoire de la Deuxième Guerre mondiale lintern@ute.com
 
Philippe Pétain aura tout eu, il passera de la gloire d'un grand soldat après sa rencontre av de la première guerre mondiale à la déchéance pour collaboration avec l'ennemi après la seconde guerre mondiale. Cela pourrait résumer ce grand homme à la fois vénéré, aimé de ses soldats, plébiscité par les Français après la défaite de 40 puis condamné à mort

26 avril  1986  L'accident de Tchernobyl

Une explosion détruit l'un des 4 réacteurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl (Ukraine) en service depuis 1977. 135 000 personnes habitant dans la zone des 30 kilomètres autour de Tchernobyl sont évacuées. 15 000 personnes mourront dans les mois qui suivront et les retombées radioactives affecteront la majeure partie de l'Europe. Ce n'est qu'en 2000 que le président ukrainien Leonid Koutchma mettra fin aux activités de la centrale.
Voir aussi : Dossier histoire de l' URSS - Dossier histoire du nucléaire - Accident - Centrale nucléaire - Histoire de Tchernobyl - Histoire de l'Environnement  lintern@ute.com  

26 avril 1905 : Fondation de la SFIO

Du 23 au 26 avril 1905, 286 représentant des différents partis français qui se réclament du socialisme fondent la SFIO (Section française de l'Internationale ouvrière). Son nom fait référence à l'Internationale ouvrière et socialiste née en 1864 et refondée en 1889...
suite de l'article   ( Herodote.net )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Lun 27 Avr - 14:51


27 avril 1848 : Abolition de l'esclavage en France

Le 27 avril 1848, les décrets d'abolition de l'esclavage dans les colonies françaises sont publiés à l'initiative de Victori Schoelcher et François Arago, ministres de la IIe République. Sont concernés les Antilles, la Réunion et Saint-Louis du Sénégal...
suite de l'articled ( Herodote.net )

27 avril 1969 : Démission du président de Gaulle

Le 27 avril 1969, le peuple français est consulté par référendum sur une réforme du Sénat associée à la mise en oeuvre d'un ambitieux projet de régionalisation. Cette réforme proposée par le président Charles de Gaulle est rejetée à la majorité de 52,41% des suffrages exprimés. Les électeurs manifestent de la sorte moins leur opposition à la réforme de la Constitution que leur lassitude après onze ans de présidence gaullienne.
Le soir même, le général de Gaulle assume avec panache son échec et fait porter au président du Conseil constitutionnel Gaston Palewski le message suivant : « Je cesse d’exercer mes fonctions de président de la République. Cette décision prend effet aujourd’hui à midi ». Le lendemain, lundi 28 avril, le président du Sénat Alain Poher assume donc par intérim la présidence en attendant le scrutin qui verra l'élection de Georges Pompidou, le 15 juin suivant. ( Herodote.net )

27 avril 1950 Création du club Méditerranée


27 avril 1968 Christian Cabrol réalise la première transplantation cardiaque en Europe.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 28 Avr - 19:13


28 Avril 2015, 19h45 L'Indonésie a exécuté 8 condamnés à mort

L'Indonésie a exécuté 8 condamnés à mort pour trafic de drogues
Ils sont bien passés devant un peloton d'exécution. L'Indonésie a confirmé mardi soir l'exécution de huit condamnés à mort, dont sept étrangers selon plusieurs médias indonésiens
Condamné à mort lui aussi pour trafic de drogue, le Français Serge Atlaoui, 51 ans, avait été retiré quelques heures plus tôt de cette liste en raison d'un recours devant la justice.

Une Philippine a obtenu un sursis au dernier moment.

Deux Australiens, un Brésilien, trois Nigérians, un Ghanéen et un Indonésien, tous condamnés pour trafic de drogue, ont été fusillés au complexe pénitentiaire de l'île isolée de Nusakambangan dans la nuit de mardi à mercredi, peu après minuit heure locale (19 heures en France), comme c'est traditionnellement le cas. Les prisonniers ont été extraits de leur cellule d'isolement, attachés à un poteau et fusillés par un peloton d'exécution de 12 tireurs.

28 Avril 2015, Séisme au Népal

Le bilan du tremblement de terre de magnitude 7,8 qui endeuille le Népal depuis samedi s'est encore alourdi ce mardi après-midi, avec plus de 5 000 morts recensés et près de 10 000 blessés.
Le bilan humain du séisme au Népal ne cesse d'empirer : 5 000 morts recensés et près de 10 000 blessés. Plus largement, huit millions de personnes sont touchées par la catastrophe. Côté français, le ministère des Affaires étrangères est encore sans nouvelles de 560 compatriotes.
Le séisme a dévasté la capitale Katmandou et provoqué l'exode de ses habitants sinistrés. Il a également déclenché une série d'avalanches sur le Mont Everest, où dix-huit personnes ont trouvé la mort. Ce mardi encore, quelque 250 personnes ont été portées disparues après une avalanche proche de l'épicentre du séisme meurtrier, sur un parcours de trekking connu. Le Premier ministre népalais a décrété trois jours de deuil national à partir de ce mardi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mer 29 Avr - 10:20

29 avril 1945 Les femmes votent pour la première fois

Le vote féminin aurait existé au Moyen-Âge et brièvement pendant la Commune de Paris, après quoi beaucoup l'ont demandé en vain, de la suffragiste Hubertine Auclert à ses collègues Marthe Bray en 1925 puis Louise Weiss en 1934, en passant par Jules Guesde en 1922 (la Chambre des députés était favorable à l'égalité politique, mais le Sénat bloquait toute proposition de loi) : aujourd'hui, à l'occasion des élections municipales, les femmes ont enfin pu voter.
Le droit de vote leur a été accordé le 21 avril 1944 par le Comité français de la Libération nationale, confirmé par l’ordonnance du 5 octobre du gouvernement provisoire.

Hommes et femmes confondus seront amenés à voter de nouveau au deuxième tour des municipales, le 13 mai, et retourneront aux urnes pour le référendum du 21 octobre 1945 sur la formation d'une Assemblée constituante —des législatives qui briseront le silence de la "Grande Muette" (l'armée), les militaires ayant à leur tour obtenu le droit de vote le 17 août.
live2times.com/1945-premier-vote-des-femmes-en-france-

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Jeu 30 Avr - 8:24

le 30 avril 1573 : la tour de la cathédrale de Beauvais,
s'effondre le jour de l'Ascension.
Cette tour, qui a été achevée en 1569, s'écroule miraculeusement après que le clergé et les paroissiens en procession, soient sortis de l'édifice. (Le Salon Beige (blog quotidien d’actualité par des laïcs catholiques )

30 avril 1945 : Suicide de Hitler
Le 30 avril 1945, Adolf Hitler se suicide dans son bunker de Berlin. Il s'administre du poison. Sa maîtresse Eva Braun l'accompagne dans la mort après avoir conclu avec lui un engagement de mariage. Les derniers fidèles du Führer ont soin de brûler les corps afin qu'ils ne tombent pas entre les mains des Soviétiques. Une semaine plus tard est signée à Reims la capitulation des armées allemandes. C'est la fin dramatique et sans gloire du IIIe Reich...
suite de l'article ( Herodote.net )


Dernière édition par EDITH246 le Ven 1 Mai - 9:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Ven 1 Mai - 9:47



1er mai : les origines de la fête du muguet et du travail

La fête du 1er mai a en réalité deux origines et deux histoires. La première remonte aux cultes celtes et médiévaux tandis que la seconde trouve ses origines dans le mouvement ouvrier du XIXe siècle. Linternaute.com vous dit tout sur ce jour férié, marquant la Fête du Travail.

Cette date est en effet célèbre pour le muguet. Il s'agit d'une lointaine descendance de coutumes celtes célébrant le passage à la saison claire, la plante à clochettes a toujours symbolisé le printemps les Celtes lui accordaient des vertus porte-bonheur.
Cette plante appelée aussi lys des vallées, originaire du Japon.
Le 1er mai 1561, le roi Charles IX officialisa les choses : ayant reçu à cette date un brin de muguet en guise de porte-bonheur, il décida d'en offrir chaque année aux dames de la cour. La tradition était née.
La fleur est aussi celle des rencontres amoureuses. Longtemps, furent organisés en Europe des "bals du muguet". C'était d'ailleurs l'un des seuls bals de l'année où les parents n'avaient pas le droit de cité. Ce jour-là, les jeunes filles s'habillaient de blanc et les garçons ornaient leur boutonnière d'un brin de muguet.
Pourquoi le 1er mai est la fête du Travail ?
Le 1er mai, Fête du travail, tire ses origines dans l'histoire du monde ouvrier. Le point de départ est le samedi 1er mai 1886. Ce jour-là, à Chicago, un mouvement revendicatif pour la journée de 8 heures est lancé par les syndicats américains, alors en plein développement. Une grève, suivie par 400 000 salariés paralyse de nombreuses usines. La date du 1er mai n'est pas choisie au hasard : il s'agit du "moving day", le jour où traditionnellement, les entreprises américaines réalisent les calculs de leur année comptable. Le mouvement se poursuit et le 4 mai, lors d'une manifestation, une bombe est jetée sur les policiers qui ripostent. Bilan : une dizaine de morts, dont 7 policiers. S'en suivra la condamnation à mort de cinq anarchistes.

Trois ans plus tard, le congrès de la IIe Internationale socialiste réuni à Paris pour le centenaire de la Révolution française, décide de faire du 1er mai une "journée internationale des travailleurs" avec pour objectif, d'imposer la journée de huit heures. Cette date fut choisie en mémoire du mouvement du 1er mai 1886 de Chicago. 1er mai 1886 de Chicago. Dès 1890, les manifestants arborent un triangle rouge symbolisant leur triple revendication : 8 heures de travail, 8 heures de sommeil, 8 heures de loisirs. Cette marque est progressivement remplacée par une fleur d'églantine, en 1891, lorsqu'une manifestation à Fourmies, dans le nord de la France dégénère, les forces de l'ordre tirant sur la foule. Ce jour-là, une jeune femme portant une églantine est tuée. Cette fleur devient le symbole du 1er mai (le muguet ne reviendra que plus tard).
Comment le 1er mai est devenu un jour férié ?
Il faudra attendre près de 30 ans que les ouvriers français soient entendus. Le 23 avril 1919, le Sénat ratifie la loi instaurant la journée de huit heures. Exceptionnellement, pour célébrer cette avancée, la haute Assemblée déclare le 1er mai 1919 journée chômée.
1er mai : la règlementation de la vente de muguet
C'est l'exception qui est la règle. Habituellement, la vente de fleurs sur la voie publique est interdite (en dehors des étals des fleuristes, évidemment). Cependant, le 1er mai, la vente du muguet sauvage est autorisée pour les particuliers "à titre exceptionnel conformément à une longue tradition". Il convient néanmoins de respecter les règles fixées par la commune. Ainsi, à Paris, il est interdit de s'établir à moins de 40 mètres d'un fleuriste et commerces. D'autres communes prohibent l'installation de comptoirs en bois ou le fait d'attirer l'attention des clients à voix-haute.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Messages : 85
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Dim 3 Mai - 8:36

2 mai 73 : Chute de Massada



Le 2 mai 73, la forteresse de Massada tombe aux mains des Romains. Le suicide collectif de ses défenseurs, des Zélotes aux ordres d'Eleazar ben Jair, met fin à la première révolte juive contre la domination romaine.
Le seul récit que l'on ait de ce siège nous vient de l'historien juif Flavius Josèphe...
Construite au IIe siècle avant JC, au temps des Maccabées (ou Asmonéens), la forteresse de Massada surplombe de 400 mètres les rives sauvages de la mer Morte. C'est le dernier îlot de résistance juive à l'occupation romaine.
Des membres de la secte extrémiste des zélotes s'y réfugient après avoir fait régner la terreur dans le pays. Armés d'un poignard, ils avaient coutume d'assassiner leurs compatriotes suspectés de collaboration avec l'occupant ! On les avait surnommés pour cette raison « sicaires », du latin sica, qui signifie poignard. Au nombre d'un millier, avec leurs femmes et leurs enfants, sous la conduite d'un chef nommé Eleazar ben Jair, ces Zélotes ou sicaires vont résister pendant trois ans aux Romains.
Ces derniers vont mettre un point d'honneur à s'emparer de cette forteresse en plein désert, bien qu'elle n'ait aucun intérêt stratégique pour eux... Le légat de Judée Lucius Flavius Silva en organise méthodiquement le siège avec les 15.000 hommes de la Xe Légion Fretensis.
Pour éviter des assauts inutiles et meurtriers, il fait ériger par une armée d'esclaves une rampe artificielle depuis le pied du rocher. Sur cette rampe, il peut ainsi amener une tour d'assaut et un bélier au pied des murailles.
Le seul récit que l'on ait du siège nous vient de l'historien juif Flavius Josèphe, qui assiste le légat romain. Quand les assiégeants pénètrent dans la forteresse, ils doivent affronter l'incendie allumé par les Zélotes avant de découvrir les cadavres de ceux-ci. D'après l'historien, qui n'a pas lui-même vu l'intérieur de la forteresse, dix des assiégés auraient tué les autres avant de se suicider eux-mêmes. Tous seraient morts à l'exception de deux femmes et cinq enfants. Voici un extrait de son récit (traduction de René Harmand, Paris, 1911) :
« ... Ensemble, ils embrassèrent, étreignirent leurs femmes, serrèrent dans leurs bras leurs enfants, s'attachant avec des larmes à ces derniers baisers ; ensemble, comme si des bras étrangers les eussent assistés dans cette oeuvre, ils exécutèrent leurs résolution, et la pensée des maux que ces malheureux devaient souffrir, s'ils tombaient aux mains des ennemis, était pour les meurtriers, dans cette nécessité de donner la mort, une consolation. Enfin, nul ne se trouva inférieur à un si grand dessein ; tous percèrent les êtres les plus chéris. Malheureuses victimes du sort, pour qui le meurtre de leurs femmes et de leurs enfants, exécuté de leur main, paraissait le plus léger de leurs maux !
Aussi, ne pouvant plus supporter l'angoisse dont ces actes une fois accomplis les accablait, et croyant que ce serait faire injure aux victimes de leur survivre même un court instant, ils entassèrent promptement au même endroit tous leurs biens et y mirent le feu ; puis ils tirèrent au sort dix d'entre eux pour être les meurtriers de tous ; chacun s'étendit auprès de sa femme et de ses enfants qui gisaient à terre, les entourant de ses bras, et tous offrirent leur gorge toute prête à ceux qui accomplissaient ce sinistre office. Quand ceux-ci eurent tué sans faiblesse tous les autres, ils s'appliquèrent les uns aux autres la même loi du sort : l'un d'eux, ainsi désigné, devait tuer ses neuf compagnons et se tuer lui-même après tous ; de cette manière, ils étaient assurés qu'il y aurait égalité pour tous dans la façon de porter le coup et de le recevoir. Enfin, les neuf Juifs souffrirent la mort et le dernier survivant, après avoir contemplé autour de lui la multitude des cadavres étendus, craignant qu'au milieu de ce vaste carnage il ne restât quelqu'un pour réclamer le secours de sa main et ayant reconnu que tous avaient péri, mit le feu au palais, s'enfonça d'un bras vigoureux son épée tout entière dans le corps, et tomba près de ceux de sa famille...

De Massada à Varsovie, le mythe à l'épreuve


Le souvenir de Massada a ressurgi avec brutalité en avril-mai 1943, lorsque les derniers juifs du ghetto de Varsovie se sont soulevés contre les SS allemands dans une tentative héroïque et désespérée. Ce fut pratiquement, contre les nazis, le seul acte de résistance armée au génocide des Juifs.
Le mythe de Massada a toutefois été mis à l'épreuve par les fouilles menées de 1963 à1965 par le général et archéologue Ygael Yadin, ainsi que le rappelle Le monde de la Bible (n°180, novembre-décembre 2007).
Si la rampe de terre construite par les Romains est avérée, de même que l'incendie des installations, rien ne vient démontrer la réalité du suicide collectif. Celui-ci relèverait sans doute d'une exagération épique propre à l'historien.

Deuxième guerre juive

En Judée même, le sentiment national n'est pas mort avec la prise de Massada.
Deux générations plus tard, l'empereur Hadrien est lui-même effrayé par la vigueur du particularisme juif. Il décide de le combattre par une campagne d'hellénisation : la circoncision est prohibée, Jérusalem rebaptisée « Colonia Ælia Capitolina » et un temple dédié à Jupiter Capitolinus est édifié sur les ruines du précédent. La Judée elle-même perd son nom. Elle est intégrée à la province de Palestine, ainsi nommée en souvenir des anciens habitants du littoral, les Philistins.
Mais un jeune exalté du nom de Bar Kochba (« Fils de l'étoile ») prend la tête d'une nouvelle révolte et s'empare de Jérusalem. Il malmène la légion égyptienne XXII Deiotariana chargée de faire régner l'ordre.
Hadrien se rend sur les lieux et appelle la Xe légion bretonne, sous le commandement du général Gaius Julius Severus, pour mater la rébellion. La campagne militaire va durer trois ans, de 133 à 135, et entraîner la mort de plusieurs centaines de milliers de Juifs. À son terme, la Judée sera durablement ruinée et les Juifs auront, qui plus est, l'interdiction de se réinstaller dans la ville de Colonia Ælia Capitolina, l'ancienne Jérusalem. (( Herodote.net )
Jean-François Zilberman
Publié ou mis à jour le : 2015-04-16 10:27:02
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jackady123.forumactif.org
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Dim 3 Mai - 9:41

le 03 mai : premières barricades de Mai 68.

La police, à la demande du recteur, fait évacuer la Sorbonne où se tient un meeting étudiant. Des barricades font leur apparition sur le boulevard St-Michel et dans le Quartier Latin, en dépavant les rues, renversant les voitures ou en abattant des arbres. Il y a de nombreux blessés des 2 côtés et environ 600 interpellations (dont Cohn-Bendit et Sauvageot).
Marchais fustige, dans un éditorial de "L'Humanité", "l'anarchiste allemand Cohn-Bendit" et raille les " « révolutionnaires » (...) fils de grands bourgeois (...) qui rapidement mettront en veilleuse leur flamme révolutionnaire pour aller diriger l'entreprise de papa et y exploiter les travailleurs". (Le Salon Beige blog quotidien d’actualité par des laïcs catholiques )

Mai 68 est un ensemble de mouvements et manifestations survenus en France, en mai-juin 1968. Ces événements constituent une période et l'une des ruptures marquantes de l'histoire contemporaine française, caractérisés par une vaste révolte spontanée, de nature à la fois culturelle, sociale et politique, dirigée contre la société traditionnelle, le capitalisme, l'impérialisme et, plus immédiatement, contre le pouvoir gaulliste en place. Enclenchée par une révolte de la jeunesse étudiante parisienne, puis gagnant le monde ouvrier et pratiquement toutes les catégories de population sur l'ensemble du territoire, elle reste le plus important mouvement social de l'histoire de France du XXe siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Lun 4 Mai - 13:41


4 mai 1897 : Incendie du Bazar de la Charité

Le 4 mai 1897, comme les années précédentes, le Bazar de la Charité ouvre ses portes dans une halle somptueusement décorée pour la circonstance (échoppes médiévales en carton-pâte, vélum,...), au 17, rue Goujon, près des Champs-Élysées, à Paris.
Des dames de la bonne société vendent divers objets pour les bonnes oeuvres. La plus remarquée de toutes est la duchesse d'Alençon, soeur de l'impératrice d'Autriche « Sissi ». Une salle de cinéma a été installée pour divertir les 1200 invités. C'est là que vers 16 heures, des vapeurs d'éther s'enflamment. L'incendie se propage à toute allure à l'ensemble de la halle...
Après la bousculade, on comptera 160 victimes brûlées vives dans des conditions atroces, essentiellement des femmes de la haute société que leur robes ont gênées dans leur fuite. Parmi elles la duchesse d'Alençon, qui n'avait pas voulu laisser derrière elle les jeunes filles de son entourage. Le pays est frappé de stupeur. Un service funèbre est célébré à Notre-Dame le 8 mai, en présence du président Félix Faure. ( hephemeride.com )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 5 Mai - 13:33


5 mai 1821 : Mort de Napoléon 1er à Sainte-Hélène

15 août 1769 à Ajaccio (Corse, France) - 5 mai 1821 à Sainte-Hélène (Empire britannique)
Général d’origine corse, Napoléon Bonaparte s’illustre pendant la Révolution française en défaisant les Autrichiens en Italie. Il mène ensuite en Égypte une campagne dont il travestit l’échec avec un art de la propagande dont il ne se départira jamais jusqu’à sa mort.

Par le coup d’État de Brumaire (9-10 novembre 1799), il instaure son pouvoir personnel avec le titre de Premier Consul et clôt la Révolution. Ses réformes imprègnent encore notre société et notre manière de vivre : il promulgue le Code Civil et fonde la plupart des grandes institutions actuelles (préfets, Université, Banque de France,...). Mais il n’en reste pas là et, dans l’espoir de pérenniser son pouvoir, se fait proclamer Empereur des Français en 1804 sous le nom de Napoléon 1er. Pendant dix ans, il va devoir combattre plusieurs coalitions européennes conduites par l’Angleterre pour tenter de conserver les conquêtes territoriales de la Révolution.

Fort de ses premiers succès, il renverse le vieil empire germanique et prépare l’unification de l’Allemagne. Il relève aussi le nom de l’Italie et restaure un État polonais. À la tête de ses armées, il porte jusqu'à Moscou les idées de la Révolution et du siècle des «Lumières». Sa défaite définitive à Waterloo (1815) laisse la France durablement affaiblie. Mais la carte de l’Europe est bouleversée et le monde transformé…

Ainsi l'Amérique latine a-t-elle profité de la guerre menée par les Français en Espagne et au Portugal pour s'émanciper. Quant à l'Angleterre, ennemie héréditaire de la France, elle a bâti sur la défaite de celle-ci sa puissance à venir. Et le monde arabe est sorti d'une léthargie de plusieurs siècles suite à la malheureuse expédition d'Égypte !
( hephemeride.com )
Voir : Ombres et lumières d'un destin d'exception
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mer 6 Mai - 12:02

6 mai 1840. Le timbre-poste naît à Londres



Le premier timbre-poste permet pour un penny d'envoyer une lettre d'un maximum de 14 grammes (moins d'une «half-ounce»).
Surnommé «Penny Black», il recueille un succès immédiat parce qu'il montre sur fond noir le joli profil de la reine Victoria à 15 ans et surtout parce qu'il simplifie l'envoi du courrier et le rend meilleur marché.
Les premières planches de timbres-poste ne comportent pas de perforations et doivent être découpées aux ciseaux par les postiers. Comme tous les timbres du Royaume-Uni jusqu'à ce jour, le Penny Black ne comporte pas l'indication du pays. Sa diffusion et l'expansion du courrier sont facilitées par l'apparition du chemin de fer.
Succès mondial
Les cantons suisses de Zurich et Genève ainsi que l'empire du Brésil adoptent à leur tour le timbre-poste en 1843. Bâle emboîte le pas en 1845. Les philatélistes français doivent attendre quant à eux l'avènement de la IIe République.
Le premier timbre français est émis le 1er janvier 1849 à l'initiative du directeur général des Postes de France, l'agitateur républicain Étienne Arago, frère cadet du savant François Arago. Il porte le profil de la déesse Cérès, déesse romaine des moissons. Sa valeur est de 20 centimes pour l'envoi d'une lettre de moins de 7,5 grammes partout en France.
En décembre 1848 est élu à la présidence de la République le prince Louis-Napoléon Bonaparte. En exil à Londres, le neveu de Napoléon 1er a vu comment le timbre-poste pouvait servir la popularité du chef de l'État en diffusant partout son portrait. Il ne tardera pas à mettre à profit ce nouveau média pour diffuser non plus le profil de l'antique déesse mais le sien.  P ( Herodote.net )
Joseph Savès.

6 mai 1976  Tremblement de terre dans le Frioul en Italie

Un séisme de magnitude 6,4 sur l'échelle de richter a secoué la région du frioul, au Nord-Est de l'Italie, faisant près d'un millier de victimes et des centaines de blessés. Il a été précédé par une première secousse d'une magnitude de 4,5. Son épicentre se situe au nord de la province d'Udine, et la ville la plus touchée, Gemone, est détruite à 70%. Il laisse 45 000 habitants sans domicile. Il s'agit du plus puissant séisme alpin enregistré à ce jour.
Des répliques auront lieu pendant plusieurs mois, dont deux importantes les 11 et 15 septembre.

6 mai 1994 : Inauguration du tunnel sous la Manche

Depuis le 6 mai 1994, l'Angleterre n'est plus tout à fait une île. La reine Elizabeth II et le président Mitterrand inaugurent ce jour-là le tunnel sous la Manche.
La Souveraine britannique souligne que c’est la première fois que les chefs d’état des deux pays se rencontre sans avoir à prendre le bateau ou l’avion. ( Herodote.net )

6 mai 2012, François Hollande est élu président de la République française.
( 24e président )


Désigné candidat du PS et du PRG à l'élection présidentielle de 2012 à l'issue d'une primaire, il emporte le second tour avec 51,64 % des voix face au président sortant, Nicolas Sarkozy, le 6 mai 2012
Désigné candidat du PS et du PRG à l'élection présidentielle de 2012 à l'issue d'une primaire, il emporte le second tour avec 51,64 % des voix face au président sortant, Nicolas Sarkozy, le 6 mai 2012.


Dernière édition par EDITH246 le Dim 10 Mai - 15:18, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Jeu 7 Mai - 13:15

7 mai 1945 : Reims 2 h 39, tout est prêt pour signer la capitulation

Le 7 mai 1945 à 2 h 34, le général Walter Bedell-Smith, chef d’état-major du général Eisenhower, entre dans la Salle de Guerre du QG situé au premier étage du collège moderne et technique de Reims. Il fait le tour de la table, contrôle la disposition des sièges et s’assure que tous ceux qui doivent être présents le sont bien. Le Général s’installe à la place qui aurait dû être occupée par le général Eisenhower.
A sa droite, se trouve l’amiral britannique Sir Burrough, le général français François Sevez, représentant le général Alphonse Juin, chef d’état-major du général de Gaulle et le lieutenant général anglais Sir Morgan. A sa gauche, une place reste vide tout au long de la cérémonie, celle du major général Strong, un Anglais. C’est lui qui est chargé d’apporter les différents documents à signer par les parties.
Il se tient derrière les plénipotentiaires allemands. Il est l’interprète. Se trouvent alors le général soviétique Yvan Sousloparov et deux aviateurs, le général US Spaatz et l’air marshall britannique Sir Robb. Au bout de la tablen deux places sont réservées au major général US  Bull et au colonel soviétique Zenkovitch mais ce dernier s’assied derrière la place vide du général Strong. Il est en effet plus proche de son patron, le général Sousloparov.
L’autre côté de la table est réservé aux Allemands. Ils entrent dans la Salle de guerre à 2 h 39. Impressionnés, il s’avancent d’un pas martial. Ils se tiennent un moment au garde-à-vous et, sur un geste du général Bedell Smith, ils prennent place. Le général Alfred Jodl a à sa droite le colonel Oxenius et à sa gauche l’amiral von Friedeburg.






Dernière édition par EDITH246 le Dim 10 Mai - 14:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Ven 8 Mai - 10:31


8 mai 1429 : Jeanne d'Arc délivre Orléans.

Les Anglais lèvent le siège de la ville après que la Pucelle soit montée à l'assaut de leur défense.[CC / Par Jules Eugène Lenepveu / Tijmen Stam]

8 mai 1945 Fin de la guerre en Europe

La Seconde Guerre mondiale se termine officiellement en Europe le 8 mai 1945, à 23h01 (heure allemande), au lendemain de la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie, signée le 7 mai à Reims.
Elle laisse un bilan sans équivalent dans l'Histoire avec plus de cinquante millions de morts militaires et majoritairement civils (400.000 Américains, autant de Britanniques, 600.000 Français, huit millions d'Allemands, dix à vingt millions de Soviétiques etc).

Le 8 mai 1953 devient férier

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Sam 9 Mai - 14:11

9 mai 1950 déclaration Schuman,

La déclaration du 9 mai 1950, aussi appelée déclaration Schuman, est considérée comme le texte fondateur de la construction européenne. Prononcée par Robert Schuman, ministre des Affaires étrangères français, dans le salon de l’Horloge du Quai d’Orsay, à Paris, cette déclaration, inspirée par Jean Monnet, premier commissaire au Plan, propose la création d’une organisation européenne chargée de mettre en commun les productions françaises et allemandes de charbon et d'acier. Ce texte débouche sur la signature, le 18 avril 1951 du traité de Paris, qui fonde la Communauté européenne du charbon et de l'acier entre six États européens. Cette déclaration est fêtée chaque année le 9 mai.

Samedi 9 mai 2015 , c’est la fête de l’Europe !

Comme chaque année depuis 1985, le 9 mai est l’occasion pour l’ensemble des européens de fêter l’Europe. A quelques mois de la Conférence Climat 2015, l’édition 2015 est placée sous le signe de la lutte contre le changement climatique et du développement.
Pour fêter cette journée, un grand nombre d’animations sont organisées dans tous les pays de l’Union Européenne :

Pourquoi une journée de l’Europe ?

A l’origine, la Journée de l’Europe célèbre la paix et l’unité en Europe. Il s’agit de la date anniversaire de la déclaration Schuman. Ce jour-là, en 1950, Robert Schuman, ministre français des affaires étrangères, propose une nouvelle forme de coopération politique pour l’Europe, qui rendrait impensable toute guerre entre les nations du continent.
Son ambition est de créer une institution européenne qui rassemble et gérela la production de charbon et d’acier. Un traité établissant un tel organisme est signé moins d’un an plus tard. La proposition de Robert Schuman est considérée comme l’acte de naissance de ce qui est aujourd’hui l’Union européenne.

Les institutions européennes ouvrent leurs portes au public du 2 au 9 mai à Strasbourg, Bruxelles et Luxembourg et proposent des activités pour tous les âges.
- Programme 2015 : le joli mois de l’Europe en France
Concours photo, expositions, conférence-débats, concerts, ne manquez pas les évènements organisés pour célébrer l’Europe tout au long du mois de mai dans vos régions ! Retrouvez les animations dans votre région



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Dim 10 Mai - 10:20

10 mai 1802 : « Le dernier cri de l'innocence et du désespoir »

Le 10 mai 1802, le métis Louis Delgrès (36 ans) adresse « à l'univers entier le dernier cri de l'innocence et du désespoir ». En affichant cette proclamation sur les murs de Basse-Terre, en Guadeloupe, il revendique le devoir d'insurrection et lance un appel à la fraternité, par-dessus les barrières de races.
Quelques jours plus tard, dans l'habitation Danglemont, à Matouba, dans les hauteurs de Basse-Terre (Guadeloupe), il se fait sauter avec ses hommes pour échapper à la cruauté du corps expéditionnaire du général Antoine Richepance (on écrit aussi Richepanse) et de Magloire Pelage. Son ami Joseph Ignace et beaucoup d'autres insurgés dont la mulâtresse Solitude sont tués ou exécutés...
Journée du souvenir de l'esclavage
Le gouvernement français a institué en 2001 une Journée commémorative du souvenir de l'esclavage et de son abolition et, par une curieuse démarche, l'a raccrochée au 10 mai 2001, vote de la loi Taubira établissant cette journée !...  ( Herodote.net )

10 mai 1869 Premier chemin de fer transcontinental aux États-Unis


Le premier chemin de fer transcontinental a été construit aux États-Unis entre Sacramento (Californie) et Omaha (Nebraska), entre 1863 et 1869. La construction s'est officiellement terminée le 10 mai 1869, à Promontory Summit (Utah). Les 3 000 km de voies ferrées permettent de relier le réseau ferré de l'est du pays à la côte Pacifique. Elles révolutionnent la situation économique et démographique de la puissance américaine.
Autorisée par le Pacific Railway Act de 1862 et fortement soutenu par le gouvernement fédéral, le projet existe depuis plusieurs années et Abraham Lincoln lui donne une impulsion majeure. Sa construction est une œuvre de longue haleine, qui demanda un effort humain considérable pour traverser les montagnes, les canyons et les Grandes Plaines. Les deux compagnies qui la créèrent furent l'Union Pacific Railroad et la Central Pacific Railroad1.


10 mai 1932 Albert Lebrun est élu président de la République




Suite à la mort tragique de Paul Doumer, les parlementaires des deux Chambres, réunis en Congrès à Versailles, selon la coutume, élisent à la présidence de la République le modéré et discret Albert Lebrun (61 ans), polytechnicien et ingénieur des Mines.

15e président de la République française Albert Lebrun, Le 10 mai 1932, après l'assassinat de Paul Doumer, il est élu président de la République, et réélu le 5 avril 1939. Sa première élection a ceci de particulier qu'elle intervient avant que la nouvelle Chambre des députés, qui vient d'être renouvelée, ait pris officiellement ses fonctions ; c'est ainsi que de nombreux députés battus participent au vote : il est élu par une Chambre de droite alors que la gauche a remporté les législatives. Sa fonction l'oblige à subir une présidence qui lui laisse en fait peu de marge de manœuvre pour intervenir dans le débat politique. Il voit monter le péril allemand et soutient les propositions de réforme. En 1934, pour surmonter la crise du 6 février, il nomme l'ancien président de la République Gaston Doumergue à la présidence du Conseil. Certains caricaturistes (Sennep), pour souligner l'émotion qu'il aurait ressentie lors des événements du 6 février 1934, s'amusèrent à le représenter dans un lac de larmes. Un défaut physique faisait en effet que des larmes coulaient de ses yeux plus facilement que chez d'autres personnes. En 1936, opposé au Front populaire, il accepte néanmoins, après avoir tenté de l'éviter, de nommer le chef de la majorité, Léon Blum, à la présidence du Conseil et signe « la mort dans l'âme », comme il le dit, les grands textes de cette majorité politique5, sans se priver régulièrement de faire des remontrances au Gouvernement et à ses ministres sur la politique conduite. ( décédé le 6 mars 1950 à Paris (16e),

10 mai 1981 Mitterrand président de la République



Le 10 mai 1981, François Mitterrand est élu le quatrième président de la Ve République française avec 51,76 % des suffrages exprimés. Il est le premier socialiste à occuper la présidence de la République face à Valéry Giscard d'Estaing.
Elle a mis fin à 23 années de pouvoir de la droite, la plus longue période de continuité politique en France depuis l'Ancien Régime. Sa présidence se déroule du 21 mai 1981 au 17 mai 1995. Il détient ainsi le record de longévité (deux septennats complets) à la présidence de la République française. ( Décès : 8 janvier 1996, Paris )


Dernière édition par EDITH246 le Dim 31 Mai - 13:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Lun 11 Mai - 13:09

11 mai 1865 : ouverture du magasin Le Printemps

Le 11 mai 1865 ouvre à l'orée de Paris, sur les Grands Boulevards, près de la gare Saint-Lazare, un grand magasin qui va devenir un pôle d’attraction pour le monde entier : Le Printemps.
À l’origine de ce projet, on trouve un ancien vendeur de vêtements pour dames, Jules Jaluzot, qui a su investir à bon escient la dot de sa jeune épouse. Dix ans plus tôt sont apparus Le Bon Marché et les Les grands magasins du Louvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 12 Mai - 15:56


12 mai 1952 Première apparition de BB au cinéma dans Le trou normand avec Bourvil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mar 12 Mai - 17:41

Mardi 12 mai 2015, 18h41

Un séisme de magnitude 7,3 suivi de puissantes répliques a secoué mardi le Népal, y tuant près d'une cinquantaine de personnes ainsi que 17 en Inde, moins de trois semaines après le tremblement de terre le plus meurtrier connu par le pays en 80 ans.
Le 25 avril  un séisme avait provoqué la mort de plus de 8.000 personnes.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4350
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 67
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   Mer 13 Mai - 17:12

13 mai  1610 Richelieu invente le couteau de table

Le cardinal de Richelieu, agacé par les gens qui se curent les dents avec la pointe du couteau à table, fait arrondir les lames. Il invente ainsi le couteau de table, car jusque là, on se servait de son poignard pour couper la viande. Au siècle précédent, François Ier a lancé la mode de l'assiette et Henri III celle de la fourchette. Peu à peu apparaît sur les tables raffinées le couvert individuel. Ce n'est qu'au XIXème siècle que sera ajouté le verre.
Voir aussi : Richelieu - Histoire de l'Alimentation  (lintern@ute.com )


13 mai 1931 : Paul Doumer est élu président de la République Française


14 ème président français, Sa carrière culmine avec son élection à la présidence de la République le 13 mai 1931. Il s'agit d'une belle revanche politique et personnelle pour le président du Sénat, qui fut battu vingt-cinq ans plus tôt par le démocrate Armand Fallières, lors de l'élection présidentielle de janvier 1906.
Né le 22 mars 1857, Paul Doumer fut Professeur de mathématiques et journaliste, il a rejoint le parti radical, et est élu président le 13 mai 1931, succédant à Gaston Doumergue.
En inaugurant une exposition sur l'aviation, en Seine-et-Oise, le 2 avril 1932, le président Doumer, s'étonnant de l'impressionnant dispositif de sécurité mis à sa disposition, confie, amusé, à Léon Noël, directeur de la Sûreté générale et secrétaire général du ministère de l’Intérieur, cette petite phrase « À mon âge, après tout, ce serait une belle fin que de mourir assassiné ».
Il fut victime d'un attentat perpétré par un émigré russe le 6 mai 1932. Blessé par plusieurs balles, il a succombé à ses blessures le lendemain. Albert Lebrun lui a
succédé à la tête de l'État.
Le 6 mai 1932, le président Doumer se rend à l'hôtel Salomon de Rothschild, afin d’inaugurer une grande exposition consacrée aux écrivains de la Grande Guerre. Le chef de l'État salue courtoisement les écrivains présents et achète quelques livres, dans le but de les offrir à son épouse. Alors qu'il converse avec l'écrivain Claude Farrère, plusieurs coups de feu retentissent. L'assassin a utilisé un pistolet Browning S 15 cm, conservé au Musée de la Préfecture de Police10. Deux de ces coups de feu atteignent le président à la base du crâne et à l'aisselle droite.
Paul Gorgulov, l'auteur des coups de feu est déstabilisé par Farrère.
Le chef de l'État est immédiatement transporté à l'hôpital Beaujon, qui était alors situé à quelques pas du lieu de l'agression, au no 208 rue du Faubourg-Saint-Honoré12. Mal soigné, victime d'une hémorragie sévère due à la section de l'artère axillaire, Paul Doumer meurt le lendemain, à 4 heures 37 du matin10. maîtrisé par les inspecteurs de la Sûreté, puis arrêté11
13 mai 1981 : Attentat contre Jean-Paul II

Le 13 mai 1981, sur la place Saint-Pierre de Rome où l'entourent 20.000 fidèles, le pape Jean-Paul II est gravement blessé par trois balles tirées à bout portant par un terroriste turc, Ali Agca. L'enquête de police montrera que le tueur était très vraisemblablement manipulé par les services secrets bulgares, eux-mêmes aux ordres du KGB, les services secrets soviétiques.
Jean-Paul II attribue sa miraculeuse survie à l'intervention de la Vierge de Fatima, dont la première apparition à des enfants portugais remontait au 13 mai 1917.


Dernière édition par EDITH246 le Dim 31 Mai - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EPHEMERIDES journalier   

Revenir en haut Aller en bas
 
EPHEMERIDES journalier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Trouvé au hasard de mes recherches... Profession mendiant
» Hôtesse d'accueil
» Jardiner avec la lune
» ELO???? PEUX TU M EN DIRE PLUS S IL TE PLAIT???
» bilan sur mes objectifs journalier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ici on joue tout simplement :: Cartes postale : Bonjour à tous-
Sauter vers: