ici on joue tout simplement
Bienvenue sur "ici on joue tout simplement"

ici on joue tout simplement

Venez jouer et créer vos jeux, et POURQUOI PAS DISCUTER DE TOUT ET DE RIEN,
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le savez-vous?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 66
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Lun 25 Fév - 9:25

Chercher par des moyens détournés une vérité que souhaite connaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Lun 25 Fév - 15:19

Ou avoir une envie pas si pressante que cela!!! :clown: :clown: :bounce: :bounce: :bounce: :bounce: :bounce: :bounce:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: LA REPONSE   Mar 26 Fév - 19:51

Rechercher un avantage d'une manière détournée, insidieuse
Hésiter, tergiverser, parler avec des détours avant d'aborder franchement un sujet :clown: :clown: :clown: :clown:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: connaissez-vous cette expression?   Mar 26 Fév - 19:52

« Attendre sous l'orme »
Basketball Basketball Basketball Basketball Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Mer 27 Fév - 0:36

Alors là, aucune idée!!! En toute sincérité. J'ai comme l'impression d'être un gland! L'orme me freine et me chaîne!!! Si encore, cela avait été une autre essence, peut-être ne serais-je pas tombé en panne?!!!! Mais là, je sais bien que le schmilblic est un oeuf :arrow: et qu'un oeuf ne fait pas de politique!!!... Même ceux de canaris!!!! :bounce: :bounce: :bounce: mais, pourquoi pas un saule (e mio) ou pleureur ( :( :( ), tandis que là, honnêtement, un orme, c'est presque déplacé. un platane, encore, cela attire les voitures et quand elles sont enroulées autour, les passager n'ont plus qu'à attendre les secours affraid affraid :face: :face: à moins qu'ils n'arrivent jamais...tranquillement adossés au platane... Twisted Evil :confused: Sleep affraid Mais un orme, d'abord il n'y en a presque plus (ça c'est mon côté contestataire ou mon côté écolo?!!! LOL), alors, franchement, je vois pas l'intérêt d'aller rechercher les rares survivants pour s'y adosser, moi!!!!! flower lol! lol! scratch scratch lol!
Alors, épithète que du coup, si c'est une expression relativement récente, cela voudrait-il dire attendre jusqu'à la saint glinglin?!!! jocolor jocolor
Revenir en haut Aller en bas
EDITH246
Membre d'Honneur
Membre d'Honneur
avatar

Messages : 4349
Date d'inscription : 21/12/2012
Age : 66
Localisation : à 500 mettre d'ici

MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Mer 27 Fév - 9:06

Au Moyen Age ces arbres servaient de rendre justice ( juge sous l’orme )

Une autre raison de l'image de l'attente interminable sous l'orme venait du fait que certaines des parties concernées ne se présentaient jamais et qu'on les attendait donc en vain.
Du coup, au XVIIe siècle, l'expression a été employée ironiquement pour proposer un rendez-vous auquel on n'avait aucune intention de se rendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: connaissez-vous cette expression?   Jeu 28 Fév - 16:15

« Pour un point, Martin perdit son âne » Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Jeu 28 Fév - 23:24

EDITH246 a écrit:
Au Moyen Age ces arbres servaient de rendre justice ( juge sous l’orme )

Une autre raison de l'image de l'attente interminable sous l'orme venait du fait que certaines des parties concernées ne se présentaient jamais et qu'on les attendait donc en vain.
Du coup, au XVIIe siècle, l'expression a été employée ironiquement pour proposer un rendez-vous auquel on n'avait aucune intention de se rendre.
Super Edith, il fallait être patient et érudit pour trouver le sens de cette expression. Donc, "poser un lapin" c'est donner rdv sous un orme!!!! merci Eaulibrius et Edith pour ces éclairages!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: personne n'a trouvé!!!   Lun 4 Mar - 10:55

Rolling Eyes Se dit lorsque quelqu'un
- perd quelque chose d'important pour une raison idiote, par négligence, faute de précautions très simples.
- abandonne quelque chose d'important pour lui en croyant récupérer en échange quelque chose de plus important mais finalement de peu d'intérêt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: est ce que vous trouverez cette expression?   Lun 4 Mar - 10:58

« Un chevalier d'industrie »

Allez c'est lundi et beaucoup de soleil sur Nantes Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Lun 4 Mar - 22:20

Tu "lundi"!!!! Chouette ce soleil et merci de ce nouvel éclairage car j'avais très peur de passer pour un imbécile en parlant de lâcher la proie pour...l'ombre...du coup, je t'avais oublié ensuite et m'en excuse, Eaulibrius. Et j'ai tout pour le regretter puisque c'était bien cela!!! Bien fait pour moi!!!! Chevalier d'industrie, alors là? Je suppose que cela date du moyen-âge, voire avant. Peut-être le terme d'industrie, avant, était-il quelque peu grivois? Un chevalier coureur de jupon? Style Henri IV, "le vert galant". Supposition entièrement gratuite!...Bonne nuit!Bisous. I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Mar 5 Mar - 23:14

Autre supposition = comme en vieux François, "industrieux" veut dire "qui a de l'habileté dans son métier, dans son art", peut être celui de la chevalerie ainsi bien exercé aurait-il pu offrir ce qualificatif reconnaissant sa bravoure, sa générosité et son savoir-faire au combat?

Auquel cas, cela nous changerait bien du qualificatif actuel, transmis de père en fils ou de conseil d'administration en conseil d'actionnariat à des "grands patrons", ces nouveaux chevaliers d'industrie ne se battant que pour leur propre profit et non pour celui de leur pays ou de la collectivité! J'en veux hélas de nouveau pour preuve (chacun peut le lire sur mon mur facebook puisque ai été une des victimes de ces nouveaux bourreaux (non pas de travail pour eux-mêmes mais pour leurs "subordonnés"...) l'immolation de trop d'un employé de...France Telecom -encore- aussitôt accusé par sa direction :pig: d'avoir "opéré des détournements". Quand ce ne sont pas des problèmes personnels, familiaux ou sociaux, ils se fendent aussitôt d'un communiqué officiel annonçant que le geste du désespéré n'a rien à voir -comme d'hab'-, avec le sale travail qu'on lui fait faire.... Question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Mar 5 Mar - 23:19

VRAI ou FAUX ?

Le premier escalier roulant fut installé au Château de Versailles en 1756. king queen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Mer 6 Mar - 19:58


REPONSE POUR « Un chevalier d'industrie »


IL s'agit d'un affairiste, d'un escroc, d'un individu qui vit d'expédients.


" Very Happy Avec le sens moderne qu'on connaît aux mots de cette locution datant du XVIIe siècle et quelque peu tombée en désuétude, on est en droit de se demander comment elle peut avoir la signification indiquée.
C'est pourquoi nous allons devoir passer par un peu d'étymologie afin d'expliquer cette apparente bizarrerie.

Passons vite sur le chevalier qui est normalement quelqu'un supposé avoir une certaine noblesse et de l'entregent. Or si le « chevalier d'industrie » a bien le second, il est loin d'avoir la première, d'où l'emploi ironique.
Le chevalier, c'était aussi le héros de roman, et en particulier celui des romans picaresques espagnols d'où nous vient l'ancienne forme « chevalier de l'industrie » et où le personnage principal essaye en général de s'insérer dans une société où il n'a normalement pas sa place et au sein de laquelle il n'hésite pas à employer des moyens comme la ruse ou le vol pour subsister et vivre aux dépens de ceux qui ont la naïveté de le croire.

Mais le plus intéressant se rapporte à l' « industrie ».
En effet, lorsqu'on utilise ce mot, aujourd'hui, on pense à ces usines qui produisent en quantité des objets divers qui vont du décapsuleur à la voiture en passant par le presse-purée et le string. Mais c'est en oublier l'origine.

Au XIVe siècle, le mot vient du latin industria qui signifiait « activité secrète » ou plus largement « activité » en général.
Lorsqu'il apparaît, il a d'abord le sens de « moyen ingénieux », disparu au XIXe siècle.
Au fil du temps, il prendra différentes significations comme « habileté à exécuter quelque chose », « activité productive ».
De l'habileté et de l'ingéniosité, on évoluera assez logiquement au milieu du XVe siècle vers le sens de finesse ou de ruse, qu'on utilisera jusqu'au XIXe siècle et qui est celui qui nous intéresse ici.

Le « chevalier d'industrie » est donc l'aigrefin, l'escroc, qui, habilement, par la ruse et le mensonge, va réussir à s'introduire dans une famille ou une société et à y subsister en exploitant sans vergogne ceux qui croient ses mensonges. Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: connaissez-vous cette expression?   Mer 6 Mar - 20:00


« A l'usage du dauphin »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Jeu 7 Mar - 0:04

eaulibrius a écrit:
J'AVAIS AU MOINS BON POUR L'ETYMOLOGIE "HABILETE" MAIS N'AI PAS SONGE A LA RUSE SUPREME!!!! Merci, Dom!!!
REPONSE POUR « Un chevalier d'industrie »


IL s'agit d'un affairiste, d'un escroc, d'un individu qui vit d'expédients.


" Very Happy Avec le sens moderne qu'on connaît aux mots de cette locution datant du XVIIe siècle et quelque peu tombée en désuétude, on est en droit de se demander comment elle peut avoir la signification indiquée.
C'est pourquoi nous allons devoir passer par un peu d'étymologie afin d'expliquer cette apparente bizarrerie.

Passons vite sur le chevalier qui est normalement quelqu'un supposé avoir une certaine noblesse et de l'entregent. Or si le « chevalier d'industrie » a bien le second, il est loin d'avoir la première, d'où l'emploi ironique.
Le chevalier, c'était aussi le héros de roman, et en particulier celui des romans picaresques espagnols d'où nous vient l'ancienne forme « chevalier de l'industrie » et où le personnage principal essaye en général de s'insérer dans une société où il n'a normalement pas sa place et au sein de laquelle il n'hésite pas à employer des moyens comme la ruse ou le vol pour subsister et vivre aux dépens de ceux qui ont la naïveté de le croire.

Mais le plus intéressant se rapporte à l' « industrie ».
En effet, lorsqu'on utilise ce mot, aujourd'hui, on pense à ces usines qui produisent en quantité des objets divers qui vont du décapsuleur à la voiture en passant par le presse-purée et le string. Mais c'est en oublier l'origine.

Au XIVe siècle, le mot vient du latin industria qui signifiait « activité secrète » ou plus largement « activité » en général.
Lorsqu'il apparaît, il a d'abord le sens de « moyen ingénieux », disparu au XIXe siècle.
Au fil du temps, il prendra différentes significations comme « habileté à exécuter quelque chose », « activité productive ».
De l'habileté et de l'ingéniosité, on évoluera assez logiquement au milieu du XVe siècle vers le sens de finesse ou de ruse, qu'on utilisera jusqu'au XIXe siècle et qui est celui qui nous intéresse ici.

Le « chevalier d'industrie » est donc l'aigrefin, l'escroc, qui, habilement, par la ruse et le mensonge, va réussir à s'introduire dans une famille ou une société et à y subsister en exploitant sans vergogne ceux qui croient ses mensonges. Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Jeu 7 Mar - 0:06

eaulibrius a écrit:

« A l'usage du dauphin »
Je suppose que tu évoques le dauphin du roi.... Auquel cas, si on suit la stratégie précédente,ce seraient tous les stratagèmes dont userait le dauphin pour exercer une partie du pouvoir ou chercher à déchoir son monarque pour le suppléer??....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Jeu 7 Mar - 10:00


« A l'usage du dauphin »


Se dit d'un texte
- expurgé de ce qui pourrait choquer le public auquel il est destiné ;
- adapté pour les besoins d'une cause.


"Ici, le dauphin ne s'appelle pas Flipper , mais plutôt Louis de France, appelé le Grand Dauphin, lorsqu'il était encore l'héritier théorique de la couronne alors que son père Louis XIV régnait, dauphin désignant le fils aîné du roi, celui qui devait normalement lui succéder ."


Dans le Grand Larousse du XIXe siècle paru en 1870, Pierre Larousse indique « les poètes latins subirent de nombreuses mutilations, et les passages qui n'étaient pas d'une chasteté rigoureuse furent effacés de leur oeuvre ».
Il y cite d'ailleurs l'exemple suivant pris dans Esther de Racine, où les vers
« Lorsque le roi, contre elle enflammé de dépit,
La chassa de son trône ainsi que de son lit »
deviennent
« Lorsque le roi contre elle irrité sans retour,
La chassa de son trône ainsi que de sa cour »
et où on peut juger du niveau de la censure.

Mais outre l'usage premier, cette locution, surtout au XIXe siècle, s'est aussi appliquée à des ouvrages transformés pour travestir la vérité ou faire circuler des théories différentes de celles communément admises, comme on peut en trouver actuellement, par exemple, aux États-Unis, chez les partisans de la théorie du créationnisme (laquelle s'oppose, bien entendu, à celle de l'évolutionnisme de Darwin, mais aussi à celle, encore plus solide, du pastafarisme ).
D'ailleurs, dans Illusions perdues, Balzac fait dire à un jésuite : « (...) l'histoire officielle, menteuse, que l'on enseigne, l'Histoire ad usum delphini ; puis l'histoire secrète, où sont les véritables causes des évènements, une histoire honteuse ».

Cette expression est généralement employée de manière ironique ou péjorative.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Ven 8 Mar - 16:40

Super intéressant, Eaulibrius et mille mercis non seulement pour cette leçon d'étymologie, mais aussi d'histoire et de sensibilité. En quelque sorte, cette expression préfigure le simple vocable de PROPAGANDE ! En publicité, comme en politique etc...

A propos, j'ai omis de vous donner la solution pour le premier escalier roulant: Non, tout de même! L'invention est ancienne cependant...
donc FAUX ! Il fut mis en service à NYC (New-York City), en 1896... :idea: :idea: :idea: :idea: :idea: :idea: :idea: :idea: :idea:

Un autre VRAI ou FAUX pour votre petit déjeuner =

Un tilleul peut vivre 400 ans affraid :cyclops: :cyclops: :cyclops: No No No
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Le savez-vous?   Mar 12 Mar - 10:18


Surprised « Être comme l'âne de Buridan »


Pour répondre à ta question à propos du tilleul je pense qu'il peut vivre plus de 400 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Mar 12 Mar - 11:28

Merci Eaulibrius, Thiri pour toutes ces informations diversifiées qui me permettent d'approfondir mes connaissances en littérature française.

Thiri, je pense également que le tilleul peut vivre plus de 400 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Mar 12 Mar - 12:11

me rci Loulou ,

En fait ce matin je me sens comme l'ane !!!!pour obtenir du son( d'avoine mis à l'honneur par un certain médecin Dr D.....n)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Mar 12 Mar - 15:17

loulou a écrit:
Merci Eaulibrius, Thiri pour toutes ces informations diversifiées qui me permettent d'approfondir mes connaissances en littérature française.

Thiri, je pense également que le tilleul peut vivre plus de 400 ans.VOUS AVEZ RAISON toutes les deux , Loulou et Eaulibrius, ce qui est la preuve que vous connaissez bien les herbes aussi et aimez la tisane!!! c'était vrai. La tisane finit d'ailleurs comme l"âne" de Buridan sans ciconflexe!!!) HI HI Han!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Mar 12 Mar - 16:55


Je vous livre la réponse car je ne vaux pas vous faire languir plus longtemps!!!!

« Être comme l'âne de Buridan » cela veut dire:
Hésiter indéfiniment, Ne pas savoir quel parti prendre


Jean Buridan, né à la fin du XIIIe siècle et ayant vécu la majeure partie de ses 60 et quelques années dans la société du XIVe, était un philosophe, élu deux fois recteur de l'Université de Paris.
Il était, paraît-il, le disciple de Guillaume d'Occam, un personnage qu'on disait un peu rasoir ().

Si son oeuvre écrite n'évoque pas cet âne devenu célèbre, on dit que, dans ses cours, pour discuter de certaines thèses philosophiques, et en particulier pour opposer les tenants du déterminisme et ceux du libre-arbitre (dont il faisait partie), il évoquait l'histoire de cet âne mort stupidement.

Pour la reproduire, c'est extrêmement simple. Prenez un âne (vivant, donc pas tué à coups de figues molles) et placez-le au centre d'un enclos. L'animal doit être à la fois assoiffé et affamé.
À deux mètres ou plus de lui, sur un côté, placez un seau d'eau. De l'autre côté, à la même distance, placez une botte de foin ou un seau d'avoine.
Si cet âne se comporte comme celui de Buridan, alors il va finir par mourir à la fois de faim et de soif car il n'aura jamais su décider s'il devait commencer par se rassasier ou se désaltérer.

Ceci est la thèse classique sur l'origine de cette expression.
Cela dit, selon Furetière, cette expression n'est attestée qu'au XVIIe siècle, et Aristote, bien avant Buridan, évoquait déjà le dilemme du chien en se demandant comment un tel animal fait son choix entre deux nourritures également attirantes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le savez-vous?   Mar 12 Mar - 22:28

eaulibrius a écrit:

Je vous livre la réponse car je ne vaux pas vous faire languir plus longtemps!!!!

« Être comme l'âne de Buridan » cela veut dire:
Hésiter indéfiniment, Ne pas savoir quel parti prendre


Jean Buridan, né à la fin du XIIIe siècle et ayant vécu la majeure partie de ses 60 et quelques années dans la société du XIVe, était un philosophe, élu deux fois recteur de l'Université de Paris.
Il était, paraît-il, le disciple de Guillaume d'Occam, un personnage qu'on disait un peu rasoir ().

Si son oeuvre écrite n'évoque pas cet âne devenu célèbre, on dit que, dans ses cours, pour discuter de certaines thèses philosophiques, et en particulier pour opposer les tenants du déterminisme et ceux du libre-arbitre (dont il faisait partie), il évoquait l'histoire de cet âne mort stupidement.

Pour la reproduire, c'est extrêmement simple. Prenez un âne (vivant, donc pas tué à coups de figues molles) et placez-le au centre d'un enclos. L'animal doit être à la fois assoiffé et affamé.
À deux mètres ou plus de lui, sur un côté, placez un seau d'eau. De l'autre côté, à la même distance, placez une botte de foin ou un seau d'avoine.
Si cet âne se comporte comme celui de Buridan, alors il va finir par mourir à la fois de faim et de soif car il n'aura jamais su décider s'il devait commencer par se rassasier ou se désaltérer.

Ceci est la thèse classique sur l'origine de cette expression.
Cela dit, selon Furetière, cette expression n'est attestée qu'au XVIIe siècle, et Aristote, bien avant Buridan, évoquait déjà le dilemme du chien en se demandant comment un tel animal fait son choix entre deux nourritures également attirantes.
Je la laissais aux amis, la connaissant grâce à toi, d'ailleurs, je crois, auparavant! Mais, une question me taraude : s'il l'avait bue, ridant l'eau du seau, serait-il encore vivant?!!!! L'âne, bien sûr. De baudet (rec) No Bonne nuit les petits!!! Sleep Sleep Sleep Sleep
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le savez-vous?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le savez-vous?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Savez-vous garder un secret?
» Savez-vous planter les pommes de terre?
» Savez-vous planter les choux?
» Citations courtes - Savez-vous que ?
» Savez-vous ce qu'est le "BLURB"!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ici on joue tout simplement :: Les forums de ICI ON JOUE TOUT SIMPLEMENT :: VENEZ DISCUTER DE TOUS ET DE RIEN CHEZ TOTO-
Sauter vers: