ici on joue tout simplement
Bienvenue sur "ici on joue tout simplement"

ici on joue tout simplement

Venez jouer et créer vos jeux, et POURQUOI PAS DISCUTER DE TOUT ET DE RIEN,
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FABLES & CONTES + COMMENTAIRES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FABLES & CONTES + COMMENTAIRES   Mer 3 Avr - 10:02

TELLE a écrit:
faraoLes Mille et une Nuitsfarao(suite)
sunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunny

4ème nuit
Aussitôt, le génie regagna la jarre afin de prouver qu'il était capable
d'y entrer tout entier. Le pêcheur saisit l'occasion pour refermer le
récipient et y emprisonner le génie. Comprennant qu'il devrait attendre
encore plusieurs décénnies avant qu'un autre maître se présente, il se
repentit auprès du pêcheur et le pria de le faire sortir. Le marin
compara alors sa mésaventure à celle du vizir du roi Iounane et médecin
Rouiane.

Histoire du vizir du roi Iounane et du médecin Rouiane


Le roi Iounane avait le corps dévasté par la lèpre. Les meilleurs médecins
et savants avaient beau eu lui préparer des médicaments et des
pommades, rien n'avait jamais fonctionné. Un jour, le médecin Rouiane se
présenta à la cour du roi et lui proposa un remède très simple et sans
fatigue. Fou de joie, le roi lui offrit une maison et lui demande
d'essayer le fameux remède dès le lendemain. Rouiane s'évertua alors à
lui fabriquer une crosse qu'il enduisit de plantes aromatiques. Au
matin, il alla chercher le roi et l'invita à jouer au polo avec cette
nouvelle crosse. Sous l'effet de la transpiration, le remède se propagea
dans le corps du roi et après avoir pris un bain au hammam, la peau du
roi Iounane était plus lisse que jamais ! Pour remercier Rouiane, le roi
le convia à partager le banquet royal puis lui offrit des robes
d'honneurs, et d'innombrables présents.

Le lendemain, alors que le roi dirigeait le diwan*, le vizir, un homme repoussant et pétri de
jalousie, s'avança vers le roi et accusa le médecin Rouiane d'être le
pire ennemi du royaume et d'en avoir planifié sa perte ! Mais le roi,
qui était juste et bon, préféra lui conter l'histoire du roi Sindabad en
guise de réponse à son audace.


A ce moment, Schahrazade fut surprise par le matin et s'arrêta dans sa narration.
*Diwan : la scéance de justice

(à suivre)
JE PRENDS UN GRAND PLAISIR A RELIRE BIEN SUR DIFFEREMMENT DEPUIS MON ENFANCE CES CONTES ENCHANTEURS DES MILLE ET UNE NUITS, TELLE - Un infini Merci!! On apprend beaucoup de toutes les civilisations et des autres hommes ou femmes, ceux qui défilent bien mal t'a propos comme la liaison dangereuse, actuellement , feraient bien ou d'aller faire un stage en l'actuelle Perse (et d'y rester le plus longtemps possible) ou de créer un nouveau gouvernement der Vichy. Pétain coup, connasse ou connard de "Travail-Famille-Patrie"...... je vous recopie au passage un courrier de lecteur de mon Télérama du jour= "toute cette foule contre nous. Tous ces gens bien comme il faut qui se disent non homophobes et non violents. Tous ces gens qui crient leur haine de l'autre au nom de la famille, la seule qui compte à leurs yeux. Si ça ce n'est pas violent! Jamais je n'aurais pensé qu'un jour je me sentirais aussi rejeté par tous ceux que je considérais comme mes semblables. je pensais moi aussi faire partie de la famille. Aujourd'hui, j'ai mal, très mal. Faudra t-il quitter cette France qui sent la naphtaline?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FABLES & CONTES + COMMENTAIRES   Sam 6 Avr - 15:10

faraoLes Mille et une Nuitsfarao(suite)
sunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunny

5ème nuit

Pour défendre la cause du médecin auprès du vizir, le roi Iounane lui conta cette histoire :

Le faucon du roi Sindabad


Il y avait un roi qui avait apprivoisé un faucon et qui partait souvent à
la chasse avec lui.
Alors qu'il venait d'attraper une gazelle dans un
piège, celle-ci se prosterna à la vue du roi.
Mais il ne fut nullement impressionné par ce miracle et l'abattit. Sur le chemin du retour, il eu
soif et trouva un arbre aux feuilles gorgées d'eau. Il en tendit une à
son faucon, mais il la renversa.
Il recommença l'opération, mais
l'oiseau la fit tomber de nouveau. Furieux, il lui coupa les ailes.
C'est alors qu'il aperçu un serpent extrêmement venimeux dans l'arbre et
compris que le liquide était le poison du reptile. Arrivé au château,
l'oiseau tant aimé du roi expira tandis que le roi se repentissait
d'avoir été si irréfléchi.

Le vizir ayant peur de subir le même
sort que le faucon du roi Sindabad, narra au roi Iounane l'histoire du
prince et de l'ogresse :

Histoire du prince et de l'ogresse


Le fils du roi avait l'habitude de partir à la chasse accompagné du vizir.
Un jour qu'il filait un gros gibier, le vizir ordonna au prince de le
capturer seul. Le prince partit au galop derrière l'animal mais
rencontra peu après sur son chemin une princesse des indes, abandonnée à
elle-même et qui pleurait de ton son saoul. Il la prit sur son cheval
pour la ramener au château mais elle demanda quelques mètres plus loin à
faire un arrêt. Ne la voyant pas revenir, le prince la suivit et fut
surpris de l'entendre dire à une poignée de marmots qu'elle avait trouvé
un homme dodu pour le dîner. Comprenant qu'il s'agissait d'une
ogresse, il pria Allah de lui venir en aide et la goule disparue. Revenu
au palais du roi, le prince dénonça à son père le mauvais conseil du
vizir et il fut exécuté.

Le roi Iounane finit par douter des intentions du médecin et le fit amener pour lui annoncer sa sentence.
Après avoir entendu avec grand étonnement que le roi voulait rendre le
mal pour le bien et comprenant qu'il ne pourrait le faire changer
d'avis, Rouiane lui proposa un cadeau. Il lui promit de lui apporter dès
le lendemain, un livre contenant les incantations pour faire parlé sa
tête après qu'elle aie été coupée. Émerveillé, le roi accepta sur le
champ. Le lendemain, Rouiane apporta le livre en question, pressé de
découvrir les formules magiques, le roi tourna les pages mais elles
étaient collées entre elles, alors humidifiant son index, il feuilleta
tout le livre mais ne trouva pas la moindre écriture. Soudain, et avant
même qu'il eut prononcé l'exécution du médecin, il fut pris de
convulsion et compris que l'ouvrage avait été empoisonné. Et ainsi finie
l'histoire du vizir du roi Iounane et du médecin Rouiane.

Et le pêcheur dit à l'éfrit que s'il n'avait point voulu sa mort, il n'aurait
pas été obligé de l'enfermer de nouveau dans la jarre.


A ce moment de sa narration, Schahrazade vit luire le matin, et s'arrêta discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
O-H de Warenghien
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 63
Localisation : Plateau Est de Rouen

MessageSujet: Re: FABLES & CONTES + COMMENTAIRES   Sam 13 Avr - 8:28

Oie zoo

(° )< - L’oie est de par nature une bagarreuse
11 - Au moindre mot, elle vous cause des maux
11~--=< - Elle pince, bat des ailes, griffe des pattes
{ %% } - Des volailles, c’est elle la plus affreuse...
"| |"| |" - Son caractère en un instant part à vau-l’eau
_£°.£°_ - Les poules de la basse-cour la fuient en hâte.

O-H de Warenghien jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma_normandie.eklablog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FABLES & CONTES + COMMENTAIRES   Mer 17 Avr - 6:42

faraoLes Mille et une Nuitsfarao(suite)
sunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunny

6ème nuit

Si l'éfrit n'avait point voulu la mort du pêcheur, celui-ci ne l'aurait
pas enfermé dans la jarre. Mais à force de se repentir et de promettre
au nom d'Allah qu'il lui rendrait service, le pêcheur finit par libérer
le génie. Ce dernier l'emmène près d'un lac aux poissons multicolores et
dit au pêcheur qu'il fera fortune s'il les vend au palais. Sur ce, le
pêcheur lança ses filets et se hâta d'apporter son butin exceptionnel au
roi qui voulut les goûter aussitôt.

Mais à peine la cuisinière du roi mis les poissons dans la poêle qu'une
jeune demoiselle apparût et demanda aux poissons de tenir leur promesse. En entendant les poissons
acquiescer à la jeune fille, la cuisinière s'évanouit. Quand elle reprit
ses esprits, les poissons avaient brûlé alors elle demanda au pêcheur
de lui ramener ces étrangers poissons de nouveau. Cette fois-ci, elle
demanda au vizir de rester à ses côtés pour qu'il puisse voir de ses
yeux l'étrange phénomène. Et à nouveau, lorsque les poissons furent dans
la poêle une mystérieuse jeune femme apparut pour leur demander de bien
tenir leur promesse.

A ce moment, Shéhérazade vit apparaître le matin, et s'arrêta discrètement dans son récit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FABLES & CONTES + COMMENTAIRES   Jeu 18 Avr - 16:13

faraoLes Mille et une Nuitsfarao(suite)
sunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunny

7ème nuit

Le roi demanda d'assister à la cuisson des poissons. Il se produit
exactement la même chose alors il demanda au pêcheur de lui indiquer
l'endroit où il avait jeté son filet. Intrigué par le mystère, le roi
parti en secret dans le désert afin de trouver quelqu'un qui saurait
l'éclairer. Il découvre un château de pierres noires qui semble inhabité
mais un homme ensorcelé y habite pourtant.

Histoire de l'homme ensorcelé et des poissons

Ce roi était éperdument amoureux de sa femme. Un jour d'entre les jours,
ses esclaves, pensant que le roi n'entendait pas, maudirent la reine
pour son infidélité. La nuit venue, le roi fit semblant de dormir puis
suivit sa femme qui s'éloignait du palais pour se rendre chez un nègre
couvert de loques. Elle lui avoua son amour mais celui-ci la traita
comme une moins que rien. Ils finirent tout de même par s'endormir l'un
contre l'autre. C'est alors que le roi surgit et blessa lourdement
l'amant à la gorge.


A ce moment, Shéhérazade vit approcher le matin et s'arrêta discrètement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FABLES & CONTES + COMMENTAIRES   Ven 19 Avr - 7:50

faraoLes Mille et une Nuitsfarao(suite)
sunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunny

8ème nuit

Le lendemain matin, la reine rentra au palais et prétendit que toute sa
famille avait péri et qu'elle devait faire le deuil. Son mari la laissa
faire et elle pleura un an. Puis elle réclama une coupole à l'intérieur
du palais pour laisser libre cours à sa tristesse et elle y installa son
amant qui ne s'était point rétabli. Le roi la surpris pendant qu'elle
cajolait le nègre et la traita d'infidèle. Pour se venger, elle changea
ses jambes en marbre et dès lors, elle vient tous les soirs pour le
flageller et passer le restant de la nuit auprès de son amant.

En entendant cela, le roi voulu aider l'ensorcelé. Le soir venu, il alla
dans la coupole, tua le nègre et pris ses vêtements pour feindre être
l'amant. Lorsqu'elle vint, il lui pria de ne point flageller son mari
car cela l'empêchait de dormir et donc de se rétablir. Le nègre n'ayant
point dit un mot depuis son agression, elle obtempérât sur le coup et
ses jambes au roi. Puis le faux nègre lui demanda de ramener les sujets
du royaume qu'elle avait changé en poisson.

A ce moment, Shéhérazade vit poindre le matin, et s'arrêta discrètement dans son récit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: FABLES & CONTES + COMMENTAIRES   Lun 22 Avr - 9:42

faraoLes Mille et une Nuitsfarao(suite)
sunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunnysunny

9ème nuit

La reine redonna aux poissons leur aspect premier, celui de sujet du royaume. Quand elle revint auprès du sultan, celui la transperça de son épée. Puis il invita le roi dans son palais et ils prirent chacun en mariage une des filles du pêcheur et firent de celui le Grand Trésorier. Et tous vécurent heureux et riches dans le palais du sultan.

Histoire du Portefaix avec les jeunes filles

Un jour une ravissante jeune femme employa le portefaix au marché. Elle acheta toutes les choses les plus délicieuses dans toutes les boutiques du souk et le portefaix était émerveillé de sa beauté et de sa richesse.
Quand elle eut finit, il apporta les courses chez elle, et sa sœur encore plus captivante vint lui ouvrir. Il déposa les achats à l'intérieur de la somptueuse maison où résidait aussi une troisième sœur tout aussi attirante que les autres. Aucun homme ne vivait avec elles, alors le portefaix proposa sa présence masculine à leur côté. Il copula avec chacune d'entre elles et demanda de rester toute la nuit. Elles acceptèrent à la condition qu'il ne posa aucune question.

A ce moment, Shéhérazade vît apparaître le matin et se tut discrètement.

portefaix=porteur
Revenir en haut Aller en bas
O-H de Warenghien
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 63
Localisation : Plateau Est de Rouen

MessageSujet: Re: FABLES & CONTES + COMMENTAIRES   Ven 26 Avr - 14:45

D’ung perconte : jocolor

Lu pertruseur de merluet scratch

Entremis lu fubosque ung fifio merluait 🤡
Ousque ? Ne vesant prin me mez à pertruser 😕
Lu colufrer l’emboicasé pour en remercher :cyclops:
La dormesée ; je fist, effust tarlalla ! Basketball

En trève : flower

Ung cuire n’est pas teil, encanchez !... :geek:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma_normandie.eklablog.com
O-H de Warenghien
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 25/03/2013
Age : 63
Localisation : Plateau Est de Rouen

MessageSujet: I 'm back...   Mer 1 Juil - 11:54

Crapaud aigri et grenouilles vertes :

Un crapaud glauque et verruqueux, clapotait dans son cloaque.
Comment aurait-il pu direz-vous, avoir de ce fait la raie nette,
Et pour ce mauvais sort, il en voulait aux grenouilles en vrac.
A la gent paradoxale, ainsi qu’aux dites arboricoles rainettes ;
Il en résolut moult crapuleux grenouillages et autres craques.
Les tritons et salamandres, étaient sommés de prendre son fait.
Quant aux sveltes libellules, elles feraient d’aériennes attaques.
Et le plan d’eau, base aquatique des crapouillots malhonnêtes,
Pour la grande gloire des crapauds et de leur illustre monarque,
Grouilla de battants batraciens, ainsi que d’amphibiens athlètes.

Mais dans la mare en ébullition, tout un chacun en avait marre
Du marais et des marécages. Quid du quiet, à ce propos dites moi.
La clique à croupetons, dans sa flaque de boue, de vieux têtards
Les séides séditieux et crapuleux crapauds ; fuirent en convois
Qui ourdirent de cuisantes conserves, haineux des anoures d’étang,
Pour ces cuistres de grenouilles, se travestirent en grenouillères
Grenues, et en crapaudines aux abords du lac illico crapahutèrent.
Peste, mais pour les crapauds terrestres, où sont les rives d’antan,
Les eaux ne sont que des lacs, et leurs projets à l’eau tombèrent.
Où armée de corpulents crapauds, & amphibiens urodèles à queues,
A tire larigot, aux bassins, flaques et daraises ils trépassèrent,
Clamsant aussi sec, d’hydrocution ; en se défilant dans l’aqueux…

Les demoiselles libellules, partirent à tire-d’aile dans les nues,
Car elles étaient soit en mues, soit avec le vestibule en cloque.
Et marries dans les marigots, essaimèrent en larmes non retenues,
De grouillantes et frétillantes larves, par leurs cloaques ad hoc.

A la grande joie gourmande en vérité, de vertes grenouilles toniques,
Alertes et blafardes gourgandines. En verves de visqueux viatiques.

Et crois-moi, il y eut de quoi ma fois, croix de fer, croix de bois ;
De quoi cette fois en rester coi, en désarroi et pantois, etc. "Coa" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ma_normandie.eklablog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FABLES & CONTES + COMMENTAIRES   

Revenir en haut Aller en bas
 
FABLES & CONTES + COMMENTAIRES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» COMMANDER LA BD des CONTES NORMANDS
» Contes normands en BD
» Octave Maillot "Contes Normands".
» Les contes d'un moine normand
» St-Romain - Briard et Hoisey : Les contes à ma tante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ici on joue tout simplement :: Les forums de ICI ON JOUE TOUT SIMPLEMENT :: LITTERATURE, POESIES,-
Sauter vers: